Gabon: les Mamboundouïtes appellent à un dialogue inclusif sur l’état de santé d’Ali Bongo

Les Mamboundouïtes © Gabonactu

Ce mercredi 16 janvier 2019, la formation politique Les Mamboundouïtes, proche de l’Union du peuple Gabonais (UPG), par l’entremise de son  Président Guy Constant Titus Koumba, s’est prononcé sur l’état de santé du chef de l’exécutif Ali Bongo Ondimba victime d’une attaque vasculaire cérébrale depuis le 24 Octobre 2018. Le premier responsable de ce mouvement de l’opposition a exigé du gouvernement l’organisation urgente d’un dialogue inclusif qui aura pour objet principal la maladie du numéro un du Parti démocratique gabonais (PDG), devenu selon eux, très préoccupante pour le bon fonctionnement du pays.

A l’heure où l’opinion continue de s’interroger sur l’état de santé du président Ali Bongo Ondimba, Les Mamboundouïtes ont choisi de soumettre au gouvernement la convocation d’un dialogue politique inclusif pour dissiper les doutes qui gagnent les esprits depuis plus de deux mois.

La maladie du président de la République au regard de sa fonction est une question d’État préoccupante pour toutes les forces vives de la nation dans la mesure où elle impacte le fonctionnement de l’appareil étatique. C’est suite à cela que Les Mamboundouïtes ont appelé à un conclave autour de l’état de santé d’Ali Bongo Ondimba.

Cet échange Républicain sera le seul cadre consensuel et inclusif pouvant permettre de discuter ensemble sur l’évolution de l’état de santé du Président de la République qui est à ce jour, un  sujet très préoccupant.

Toutefois, au saint de l’opposition gabonaise radicale, il n’existe plus de doute concernant l’incapacité d’Ali Bongo à diriger le Gabon. L’heure serait désormais à la déclaration de la vacance du pouvoir actuel. 

Laissez votre commentaire