vendredi,23 octobre 2020
Accueil Derniers articles Gabon : les magistrats satisfaits des recommandations du CSM

Gabon : les magistrats satisfaits des recommandations du CSM

Ce vendredi  22 novembre 2019, le président de la République Ali Bongo Ondimba, a présidé au palais présidentiel un Conseil supérieur de la magistrature (CSM) extraordinaire en sa qualité de président de ladite instance. Ce conseil supérieur de la magistrature intervient deux mois après la rentrée judiciaire. 

C’est en présence du Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur, de la Justice, Garde des Sceaux Edgard Anicet Mboumbou Miyakou, des Présidents des Hautes Cours et des Magistrats que le Chef de l’Etat a conduit et dirigé la Conseil Supérieur de la Magistrature. Au cours de cette séance de travail, le Chef de l’Etat a instruit les personnalités présentes de veiller au bon fonctionnement de la justice et de placer au centre de leurs priorités la consolidation de l’Etat de droit par la mise en œuvre d’une justice intègre.

Le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba a ensuite exprimé son entière satisfaction quant à l’aboutissement des réformes judiciaires avec entre autres, la création, en janvier 2015  du Centre National d’Arbitrage, de Médiation et de Conciliation. Une réforme qui s’est accompagnée du renforcement des offres de formation de l’Ecole Nationale de la Magistrature en vue d’assurer la spécialisation des Magistrats en formation continue, le renforcement des capacités des Huissiers de Justice et des agents de la Sécurité Pénitentiaire. 

Sur le fonctionnement des Juridictions, le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba a déclaré attendre de l’ensemble des Hautes Cours et des Juridictions, «  qu’elles l’aident à garantir une meilleure indépendance du Pouvoir Judiciaire, ainsi que des meilleures conditions de travail, à la suite de l’amélioration de leurs conditions de vie, notamment grâce à la mise en œuvre du nouveau système de rémunération ». 

Les magistrats ont ensuite exprimé leur satisfaction quant à l’adoption de trois  ordonnances portant sur la réorganisation et le fonctionnement de la Justice, le nouveau Code Pénal et le nouveau Code de Procédure Pénale. Au terme de cette réunion, les participants au Conseil Supérieur de la Magistrature se sont dits honorés d’avoir été reçus par le Président de la République et ont déclaré également être satisfaits des recommandations formulées en vue de l’amélioration du système judiciaire gabonais.

Laissez votre commentaire

Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Global Media Time Gif 2px
Street 103 Gabon Gmt