mardi,29 novembre 2022
AccueilA La UneGabon: les justifications abracadabrantesques de Matha sur l'arrêt de l'établissement des CNI

Gabon: les justifications abracadabrantesques de Matha sur l’arrêt de l’établissement des CNI

Ecouter cet article

La problématique de l’arrêt de l’établissement des Cartes nationales d’identité (CNI) continue d’être au centre des préoccupations des populations mais aussi des différentes institutions que compte le pays. C’est notamment le cas de la Cour constitutionnelle qui, ce mercredi 05 octobre 2022, a procédé à l’audition du ministre de l’Intérieur Lambert Noël Matha sur cette situation pour le moins préjudiciable pour les citoyens gabonais. 

C’est accompagné de sa collègue des Relations avec les Institutions constitutionnelles Denise Mekam’ne que le premier policier du Gabon a été auditionné par la haute cour. Si plusieurs sujets étaient à l’ordre du jour, notamment la situation du Centre gabonais des élections (CGE) ou encore la révision du fichier électoral, la problématique de l’établissement des CNI était en bonne place. 

A cet effet, les juges constitutionnelles notamment sa présidente Marie Madeleine Mborantsuo a rappelé le caractère impérieux de ce document « preuve irréfutable de l’identité nationale du citoyen ». Elle a d’ailleurs rappelé que cette problématique est d’autant plus cruciale à près de 10 mois des prochaines échéances électorales. 

Justifiant cette situation pour le moins ubuesque, qui dure depuis une dizaine d’années et qui voit de nombreux Gabonais privés de la preuve de leur citoyenneté, Lambert Noël Matha a simplement indiqué que le « dossier évoluait assez bien avec les nouveaux partenaires » que sont la Direction générale de la documentation et de l’immigration (DGDI), l’ANINF et la Commission nationale de protection des données à caractère personnel.

 
Ainsi, il a indiqué que le « spécimen de la CNI a déjà été validé. Et que près de 500 000 cartes sont en stock et attendent d’être personnalisées ». Selon le ministre de l’Intérieur, cité par le quotidien L’Union, cette nouvelle carte bénéficiera des acquis d’IBOGA avec un fichier de 700 000 Gabonais dont les identités ont déjà été certifiées, pourrait être introduite dès décembre prochain. Wait&see!

Mondjo Mouega
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lancement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Rédacteur en chef

Laisser un commentaire

1 Laisser un commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Loozap
7 octobre 2022 à 21h34min 21 h 34 min

Des sacrés justificatifs qu’on ne saurait comprendre

Global Media Time Gif
Enami Shop
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x