lundi,16 mai 2022
AccueilA La UneGabon: les haltes-garderies publiques transformées en établissements privés?

Gabon: les haltes-garderies publiques transformées en établissements privés?

Ecouter cet article

Initiée par l’ancien ministre de la Famille et de la promotion de la femme, Angélique Ngoma, les haltes-garderies qui avaient pour vocation d’aider les enfants des jeunes filles-mères semblent désormais destinées à autre chose. En effet, près de 20 ans après leur mise en place, ces établissements destinés aux Gabonais économiquement faibles ont changé de modèle de fonctionnement,  car transformés quasiment en école privée.

C’est sous Angélique Ngoma, ancienne ministre de la Famille et de la promotion de la femme que les halte-garderies voient le jour aux alentours des années 2004-2005. Des établissements implantés dans la capitale gabonaise et à l’intérieur du pays et dont l’objectif était d’offrir une seconde chance aux jeunes filles de 14 à 25 ans ayant précocement interrompu leur parcours scolaire et le tout moyennant la modique somme de 1000 pour Libreville et 500 pour ceux de l’intérieur du pays.

Seulement, près de 20 ans plus tard, ces structures d’aide publique se sont transformées en établissements privés. En effet, les coûts moindre demandés autrefois sont 20 fois supérieurs à ceux d’aujourd’hui. « La mère économique faible dont la situation s’est pourtant davantage précarisée du fait de la fermeture de nombreuses entreprises à l’échelle nationale y est désormais tenue de débourser pas moins de 80 000 FCFA sinon plus. », rapporte L’Union. 

Interrogés sur le sujet, certains membres du personnels auraient indiqué « derrière les GEF se cachent des cadres d’administration publique et privée non éligibles mais qui deviennent les ayants droit ». Ces derniers qui paient d’énormes sommes d’argent sont désormais les plus « chouchoutés » au grand dam des bénéficiaires qui ne savent plus à quel saint se vouer. Une situation dans laquelle sont attendus la ministre des Affaires sociales Prisca Koho Nlend et son homologue de l’Éducation nationale, le Pr. Patrick Mouguiama Daouda afin qu’un contrôle plus strict soit fait afin que les jeunes mères puissent jouir de ce projet qui leur est destiné.

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Global Media Time Gif
Enami Shop