dimanche,20 septembre 2020
Accueil Derniers articles Gabon: les habitants de la Sablière 2 chez Mathias Otounga

Gabon: les habitants de la Sablière 2 chez Mathias Otounga

Alors que l’aménagement et la viabilisation des zones enclavées restent une préoccupation majeure, aussi bien pour les populations de ces zones que pour le gouvernement, certains riverains n’hésitent pas à se constituer en collectifs pour mieux coordonner leurs actions. C’est le cas des populations de la Sablière 2, dont le représentant Ghislain Bouka, accompagné du maire adjoint de la commune d’Akanda Yvon Rombogouera notamment, étaient ce lundi 15 juin 2020 au cabinet du ministre en charge de la Décentralisation, de la Cohésion et du Développement des territoires Mathias Otounga. 

Face aux difficultés qu’ils rencontrent au quotidien dans leurs quartiers situé dans le nord de Libreville, les habitants de la Sablière 2, constitués en collectif depuis 2015 pour mieux coordonner leurs préoccupations auprès des autorités, étaient ce lundi 15 juin au cabinet du ministre en charge de la Décentralisation, de la Cohésion et du Développement des territoires Mathias Otounga Ossibadjouo. 

En effet, au cours de cette rencontre qui a vu la présence du maire adjoint de la commune d’Akanda Yvon Rombogouera, et du secrétaire permanent de la commission nationale des TIPPEE Auguste Busamba, les habitants de la Sablière 2 ont évoquées les difficultés qu’ils rencontrent. Sollicitant du membre du gouvernement « une instruction et la mise en oeuvre d’actions concrètes d’aménagements et de viabilisation », les habitants n’ont pas manqué de faire réagir le membre du gouvernement. 

Pas insensible à ces préoccupations, le membre du gouvernement qui a également profité de cette occasion pour « faire le point des avancées concernant la réforme de la décentralisation », n’a pas manqué de rappeler que « la cohésion dans la gestion des territoires » était l’une des missions régaliennes de son département, avec pour objectifs de pallier aux inégalités des territoires.

A noter qu’au cours de cette rencontre, les questions d’aménagement et de viabilisation du territoire dans le cadre du Projet de développement des infrastructures locales phase 2 (PDIL2), financé par la Banque mondiale à hauteur de 50 milliards de FCFA, ont été passé au peigne fin par le ministre et secrétaire permanent de la commission nationale des TIPPEE Auguste Busamba.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Street 103 Gabon Gmt