mercredi,28 octobre 2020
Accueil A La Une Gabon: les grévistes des Régies financières molestés par la police

Gabon: les grévistes des Régies financières molestés par la police

Après l’annonce de la grève générale lancée ce mercredi 24 juillet, la tension est semble t-il montée d’un cran entre les agents affiliés à la la Confédération des syndicats des régies financières et administrations assimilées (Cosyref) et le ministre de l’Economie, des Finances et des Solidarités nationales. Pour cause, alors qu’ils observaient leur mouvement sans heurt, ils auraient été violemment dispersés par les forces de sécurité sur réquisition du patron de ce département Roger Owono Mba. 

Ayant choisi le ministère susmentionné comme piquet de grève, les membres de la Cosyref ne s’attendaient pas à recevoir la visite de la Police encore moins à être chassés des lieux par celle-ci. Une situation intolérable selon le Président et Porte Parole de cette organisation syndicale Wilfried Erisco Mvou Ossialas qui accuse le Secrétaire Général du Ministère de l’Economie, des Finances et des Solidarités nationales Edith Ekiri Mounombi épouse Oyoumi.  

Joint au téléphone par Gabon Media Time, il n’a pas manqué de fustiger cette attitude contraire aux instructions du chef du gouvernement Julien Nkoghe Bekale qui avait fait du dialogue social une priorité. « C’est au moment où nous nous apprêtons à faire le point de la journée que madame le secrétaire général a donné l’ordre aux policiers de venir arrêter les leaders notamment Carlos Otounga et Wilfried Erisco Mvou Ossialas avec d’autres collègues », a-t-il confié. 

Il soutient par ailleurs que le Ministre de l’Economie, des Finances et des Solidarités actuel et son Secrétaire général n’ont jamais été ouverts aux négociations. Depuis le dépôt de leur préavis de grève datant du 2 juillet, et même au delà des huit jours prévus pour la durée légale d’un préavis de grève, aucune de ces autorités ne les aurait invités à la table des négociations. Les sollicitations des syndicalistes sont donc restées vaines.

Eu égard à ce qui précède, la Cosyref par la voix de son président a déclaré ne pas se laisser intimider mais pense plutôt continuer le combat. Tout en dénonçant les actes de violence qu’il aurait subis avec ses collègues, il a annoncé qu’une plainte sera déposée contre les agents de police supposés agresseurs dont il détient les identités, le ministre de l’Economie des Finances et des Solidarités nationales ainsi que le Secrétaire général  dudit ministère.

Pour rappel, la Confédération des syndicats des régies financières et administrations assimilées revendique entre autres la régularisation des situations administratives, la réorganisation du cadre juridique des primes et l’harmonisation des grilles de paiement.

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion