vendredi,14 août 2020
Accueil A La Une Gabon : les frais de missions des ministres plafonnés à 100 mille...

Gabon : les frais de missions des ministres plafonnés à 100 mille par jour par la Présidence

La Présidence de la République aurait décidé  de prendre le taureau par les cornes pour réduire le train de vie faramineux des ministres en déplacement à l’extérieur du pays pour des missions dont de la pertinence on peut parfois trouver à redire. Loin des 650 mille par jour qui peuvent monter sensiblement à plus million de francs quand on intègre les autres fonctionnaires qui accompagnent le ministre, Jean Yves Teale, le sécrétaire générale  de la présidence aurait décidé d’arrêter à 150 euros par jour les frais des membres du gouvernement. Une décision qui aurait créé des tensions entre le palais et le gouvernement, les ministres accusant ce dernier de les priver de leur « gombo ». 

- Advertisement -Global Media Time Gifpx

Ce sont des pratiques d’antan, notoirement connues du palais du bord de mer et qui résolument n’ont jamais causé aucun problème à l’exécutif. Il semblerait toutefois que le sécrétaire générale de la présidence Jean Yves Teale aurait eu l’idée de réduire de façon effective le train de vie de ministres. C’est du moins l’idée que nous révèle l’hebdomadaire La Loupe dans sa parution de ce lundi 24 février 2020. 

Bien que les projets surbudgétisés ont également été ciblés comme ceux sur lesquels se sucrent les ministres, c’est essentiellement sur la question des frais des missions que le sécrétaire générale de la présidence Jean Yves  aurait décidé d’aller en guerre et ce au grand dam des membres de l’équipe gouvernementale. « Un billet d’avion en lère classe ou en classe affaires sur Air France, prise en charge de l’hôtel et de la restauration,  location d’un véhicule pour la durée de la mission auxquels viennent se greffer l’argent frais, autrement dit l’argent de poche pour acheter des cadeaux à la famille, 1000 euros (650.000 Fcfa) par jour, la villégiature se chiffre à 5, voire 7 millions de Fcfa par jour » pouvait-on lire dans les colonnes de La Loupe. 

Des frais qui augmentent considérablement si on intègre la nuée de pique-assiettes de la délégation, multiplié par le nombre de jours, l’ardoise atteint des pics insolents avoisinant les 10 millions par jour. Des frais colossaux et indécents à l’heure où le gouvernement a décidé des mesures drastiques pour les populations. Devant cette répétition des missions  fantaisistes la présidence par le truchement de son sécrétaire générale a décidé de mettre de taper du poing sur la table et d’agir en conséquence. 

Désormais nous informe La Loupe, « les frais de mission seront plafonnés à 150 environs euros par jour ». Soit 100 mille franc CFA. Une décision qui si elle est appliquée fera grincer des dents au sein du gouvernement mais aura cet effet salutaire de faire souffler les finances publiques saignées à blanc par ses pratiques qui n’ont que trop duré.

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Street 103 Gabon Gmt