vendredi,18 juin 2021
GIF-Enami Shop_GMT-v3
AccueilA La UneGabon: les fonctionnaires retraités s’en remettent à Faustin Boukoubi

Gabon: les fonctionnaires retraités s’en remettent à Faustin Boukoubi

Matés comme des malpropres par les agents des forces de l’ordre, notamment de la Gendarmerie nationale devant la Primature le lundi 17 mai dernier, les fonctionnaires retraités et les diplômés de grandes écoles aux portes de la fonction publique ont décidé de se tourner vers l’assemblée nationale. Ces derniers espèrent que Faustin Boukoubi ait plus de hauteur que Rose Christiane Ossouka Raponda, Premier ministre, qui aurait visiblement la phobie du dialogue.

Alors que le Chef de l’État Ali Bongo Ondimba s’évertue à discourir autour du dialogue social qui devrait être imprégné par les membres du gouvernement dans la gestion de la chose publique, il semble qu’il n’en est rien dans les faits. Dernièrement, c’est Rose Christiane Ossouka Raponda qui a royalement refusé de mettre en pratique ces recommandations du Président de la République en optant pour la violence. Alors, les retraités ont dû s’en remettre à Faustin Boukoubi.

En effet, le Président de l’Assemblée nationale gabonaise a été sollicité dans la foulée par les plaignants en quête d’une oreille attentive. Satisfaits l’ont-ils été puisque Faustin Boukoubi, pourtant absent, aura pris la peine de mandater ses directeurs de cabinets civil et militaire pour s’entretenir avec ces manifestants. « Ils nous ont demandé de retracer les différentes démarches, fait comprendre que l’Assemblée nationale était notre maison et que nous pouvons revenir tranquillement », a indiqué Pierre Mintsa, président du Machette syndicale des travailleurs gabonais vaillants (MSTGV).

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Publicité Sunu Assurances Refresh Airtel Prevoyance