Gabon: les épargnants de la Poste SA réclament le remboursement de leurs avoirs

Siège sociale de la Poste © GMT

Les membres de la Confédération des forces syndicales libres (CFSL) de la Poste SA, réunis autour de leur président Joseph Patrick Souchlaty, ont tenu une conférence de presse le 26 juillet dernier, à leur siège à Libreville. Objectif, exhorter le président directeur général de la Poste SA à se pencher sur la question du remboursement des épargnants au moment où la structure bancaire parle de « redressement ».



Le 19 juillet dernier, au cours d’une rencontre réunissant la direction générale de la Poste SA, les partenaires sociaux ainsi que son personnel, le président directeur général de la Poste SA, Michaël Adandé s’est réjoui d’une mission qui lui avait été confiée par le gouvernement, celle du redressement de la structure bancaire, après plusieurs années d’impasse financière. Seulement, ce nouveau souffle de vie de la Poste ne concernerait que la situation de ses employés et n’inclut pas celle des épargnants.

C’est pourquoi, Joseph Patrick Souchlaty, président de la CFSL, non sans féliciter Michael Adandé, a tenu à « interpeller le président directeur général de la structure et tous les acteurs concernés par la question du remboursement des épargnants, qui souffrent de ne pas pouvoir disposer de leur argent malgré le redressement et les preuves de versement en leur possession ».

Par ailleurs, la structure syndicale entend déposer une sollicitation de remboursement auprès du président directeur général de la Poste SA, avant de constituer un collectif des épargnants qui veillera au suivi du dossier.  

Laissez votre commentaire