samedi,25 septembre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: les entrepreneurs agricoles invités à souscrire avec la Sotrader

Gabon: les entrepreneurs agricoles invités à souscrire avec la Sotrader

Ecouter cet article

La Société de transformation agricole et de développement rural (Sotrader) a sollicité l’appui et la contribution des entrepreneurs agricoles pour l’approvisionnement des marchés graines ouverts à travers le pays. Le Gabon veut ainsi soutenir la production locale d’une part et réduire les importations des produits agricoles. 

C’est à Franceville, précisément dans les locaux de l’Université des sciences et techniques de Masuku (USTM) que la Sotrader a échangé, cette semaine, avec les entrepreneurs agricoles de la région. Plus d’une trentaine de maraîchers ont été recensés, selon L’Union dans son numéro N° 13692 de ce vendredi 6 août 2021. Au terme des discussions, Sotrader, par la voix de son superviseur agricole, Gavras Eden, a invité ses convives à signer des contrats de production. 

Ces contrats matérialisent ainsi l’engagement des entrepreneurs agricoles à soutenir la Société de transformation agricole et de développement rural dans ses actions de développement de la production agricole locale, ce face à l’importance des importations de denrées alimentaires au Gabon. « La production locale ne satisfait pas la demande. Nous sommes obligés d’importer des produits de l’extérieur, ce qui fait que les producteurs locaux n’ont pas la possibilité d’exprimer leur potentiel au maximum », a expliqué Sylvaine Adèle Sima, ingénieure agronome et responsable du complexe agro pastoral intégré se Franceville (Capif) à L’Union

Pendant les échanges, Sotrader a pour sa part expliqué que ce partenariat serait fructueux pour les deux parties. « Sotrader à la base a été lancée pour accompagner les agriculteurs. Bien qu’elle produise, la Sotrader ne peut pas répondre toute seule à l’alimentation des magasins », a confié Gavras Eden Tongo. Notons par ailleurs que cette initiative cadre avec le projet de création d’une Chambre nationale d’agriculture (CNA). Ce projet de loi adopté en conseil de ministre du 10 juin 2021 vise à soutenir  la production agricole locale. 

Laissez votre commentaire

Enami Shop