vendredi,10 juillet 2020
Accueil Derniers articles Gabon: les doctorants de France sollicitent une année de bourse supplémentaire

Gabon: les doctorants de France sollicitent une année de bourse supplémentaire

C’est par le biais d’un communiqué rendu public le vendredi 22 mai dernier que le collectif des doctorants gabonais en quatrième année de thèse en France ont sollicité auprès des hautes autorités gabonaises une dérogation exceptionnelle de bourse pour l’année académique 2020-2021. Laquelle leur permettrait de clôturer convenablement leur cursus universitaire interrompu pour cause de Covid-19. 

Global Media Time Gifpx

C’est un secret de polichinelle que de dire que la pandémie de coronavirus a fortement affecté tous les secteurs d’activités en France. Et tout particulièrement les écoles et universités. Consciente des bouleversements opérés dans le calendrier rédactionnel et de recherche, Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation de France a autorisé le 23 avril 2020, le rallongement d’un an de la durée de thèse. 

Une mesure accueillie avec faste par les doctorants gabonais de 4e année anxieux quant à la finition de leurs travaux. Seulement, ceux-ci pourraient être confrontés à un problème lié à la fin des contrats de financement d’études par l’État gabonais envers tous ses doctorants boursiers de quatrième (4e) année régulièrement inscrits dans les universités et grandes écoles françaises. 

C’est dans ce cadre que le collectif desdits doctorants a saisi le 28 avril dernier les plus hautes autorités gabonaises en tête desquelles la présidence de la République pour solliciter une dérogation exceptionnelle pour l’année académique 2020-2021. A cet effet, ils ont rappelé que « pour le doctorant gabonais en France, la bourse est indispensable pour des raisons administratives et sociales ». 

Précisant au passage qu’une suspension de bourse les exposerait à  « l’impossibilité de payer les frais de réinscription pour leur cinquième année et leurs loyers, de justifier des financements pour le renouvellement de leurs titres de séjour sans oublier les besoins vitaux comme se nourrir », les concernés appellent donc « un élan supplémentaire de solidarité » de la part des plus hautes autorités gabonaises.

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Agasa Pub Pavé Portrait Agence Gabonaise de Sécurité Alimentaire
Street 103 Gabon Gmt