mercredi,2 décembre 2020
Accueil A La Une Gabon: Les Démocrates exigent le retrait de l'obligation du test Covid-19 négatif...

Gabon: Les Démocrates exigent le retrait de l’obligation du test Covid-19 négatif pour se rendre à l’intérieur du pays

La décision du gouvernement de rendre obligatoire la présentation d’un test Covid-19 pour les voyageurs en partance de Libreville pour l’intérieur du pays n’a pas fini de susciter des réactions au sein de l’opinion. La dernière en date est celle du président du parti Les Démocrates, Guy Nzouba Ndama qui, au cours d’une déclaration rendue publique ce mardi 07 juillet 2020, a fustigé cette mesure qui selon lui constitue une restriction des libertés appelant à son retrait. 

Si d’entrée de jeu, l’ancien président de l’Assemblée nationale s’est montré très critique vis-à-vis de la gestion par le gouvernement de la pandémie de Covid-19, estimant que celle-ci s’est révélée chaque jour un peu plus chaotique, ce dernier est largement revenu sur la décision du gouvernement de rendre obligatoire la présentation d’un certificat de test négatif au Covid-19 datant de 5 jours maximum pour  se rendre à l’intérieur du pays. Une mesure selon lui qui « constitue une restriction de nos libertés »

En effet, en prenant cette décision, le gouvernement rentre en contradiction avec l’alinéa 3 de l’article 1er du préambule de la Constitution qui reconnaît à tout citoyen « la liberté d’aller et venir à l’intérieur du territoire de la République gabonaise, d’en sortir et d’y revenir, est garantie à tous les citoyens gabonais, sous réserve du respect de l’ordre public ». Pour Guy Nzouba Ndama, cette décision est frappée du sceau de l’incohérence lorsqu’on sait que « l’obtention de ce certificat est difficile voire impossible »

Au nombre des difficultés que pourrait rencontrer la mise en oeuvre de cette décision, le patron des Démocrates cite entre autres « l’absence de centres pouvant tester à l’intérieur du pays mais aussi de longs délais d’attente des résultats à Libreville, en particulier, où ces résultats ne sont pas disponibles avant 14 jours après les prélèvements ». C’est donc au vu de tous ces constats que Guy Nzouba Ndama a demandé « le retrait pur et simple de ladite mesure qui n’est pas de notre avis la plus indispensable dans la lutte contre la pandémie »

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion