mercredi,2 décembre 2020
Accueil A La Une Gabon: les déflatés de l’ANAGEISC passent à la caisse sous la houlette...

Gabon: les déflatés de l’ANAGEISC passent à la caisse sous la houlette de Franck Nguema

Réunis autour de Franck Nguema ce mardi 10 novembre 2020 au siège du ministère de la Jeunesse et des Sports, les membres du collectif des agents déflatés de l’Agence nationale de gestion des infrastructures sportives et culturelles (Anageisc) porté par Bertin Bongo Bibalou ancien DGA, ont montré leur satisfecit quant à l’issue favorable de ce dossier. Entrés en possession de la coquette somme de 1,5 milliard de FCFA il y a quelques jours, ces derniers ont donc tenu à remercier leur principal interlocuteur.

C’est un véritable ouf de soulagement pour les agents déflatés de l’Agence nationale de gestion des infrastructures sportives et culturelles (Anageisc). Il faut dire qu’après des mois d’un bras de fer qui aura par moments failli déboucher sur des situations chaotiques, les ex-employés de cet organisme étatique censé « mettre en oeuvre la politique du gouvernement en matière de gestion et d’exploitation des infrastructures sportives et culturelles » ont enfin vu le bout du tunnel.

En effet, entrés en possession de leurs droits légaux et sociaux chiffrés à 1,5 milliard de FCFA, les ex agents réunis au sein d’un collectif présidé par Bertin Bongo Bibalou, ont manifesté au cours d’une audience ce mardi, « leur entière gratitude » à leur principal interlocuteur Franck Nguéma. Soulignant « le management » du ministre des Sports aussi bien dans le dossier ANAGEISC que celui de la CNOGEMCNI et la « volonté du président de la République », le président du collectif a vivement remercié son interlocuteur et son équipe « qui n’ont ménagé aucun effort ».

Rappelant pour sa part la célérité avec laquelle ces dossiers ont été bouclés (il aura fallu 17 mois dans un contexte de crise), le ministre des Sports Franck Nguema a tenu à « remercier les agents déflatés pour leur patience ». S’il a déploré « la perte de certains d’entre eux », le membre du gouvernement s’est félicité de l’issue favorable de ce dossier insistant sur le fait que « le gouvernement se soit comporté en bon employeur ».

Mettant donc un terme aussi bien au bras de fer qui aura duré quasiment deux ans, mais aussi aux activités d’une entité créée il y a un peu plus de cinq ans, ce règlement de 1,5 milliard de FCFA par le trésor public en ces temps de crise économique, vient « clore » un dossier devenu au fil des ans à l’instar de beaucoup d’autres, un véritable boulet pour le gouvernement.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion