mercredi,23 juin 2021
GIF-Enami Shop_GMT-v3
AccueilDerniers articlesGabon: les déflatés de l’AGP, de l’ANGTI, d’Africa N°1 et autres à...

Gabon: les déflatés de l’AGP, de l’ANGTI, d’Africa N°1 et autres à la caisse !

Après avoir tiré le diable par la queue durant plusieurs années, les anciens agents de l’Agence nationale des grands travaux d’infrastructures (ANGTI), de l’Agence nationale de gestion des infrastructures sportives et culturelles (ANAGEISC), de l’Office gabonais de production de viande (OGAPROV), d’Africa N°1 et de l’Agence gabonaise de presse (AGP) peuvent désormais pousser un ouf de soulagement. En effet, le Trésor public a procédé au paiement de leurs droits pour un peu plus de 3 milliards de FCFA. 

Malgré une crise conjoncturelle qui a eu une incidence indéniable sur la trésorerie de l’Etat, le gouvernement vient de faire un effort considérable en procédant au règlement des droits de près de 300 Gabonais qui avaient perdu leur emploi lors de la décision de suppression desdites agences prise en Conseil des ministres mais aussi des entités en proie à des difficultés d’ordre financier en l’occurrence Africa N°1 et l’AGP. 

Avec plusieurs mois d’arriérés de salaires, les agents de ces organismes vivaient désormais dans la précarité et ne savaient plus à quel saint se vouer. Le règlement de cette dette vient donc à point nommé pour cette centaine de Gabonais qui peuvent aborder désormais leur avenir sous de meilleurs auspices. Cet effort des pouvoirs publics devrait d’ailleurs se poursuivre avec d’autres entités confrontées aux mêmes difficultés. 

Il faut dire que l’aboutissement de ces dossiers s’inscrit dans la volonté des plus hautes autorités en tête desquelles le chef de l’Etat Ali Bongo de soulager les familles gabonaises qui traversent des moments difficiles accentués surtout avec la crise sanitaire de la Covid-19.

Laissez votre commentaire

Lauris Pembahttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en droit Public, je suis passionnée par le journalisme depuis des années. J'anime l'actualité au quotidien sur GMT depuis son lancement en juillet 2016.
BATIPLUS Batidays