dimanche,27 septembre 2020
Accueil Derniers articles Gabon: «les cours à distance ne garantissent pas l’égal accès de tous...

Gabon: «les cours à distance ne garantissent pas l’égal accès de tous à l’éducation»

C’est par le biais d’un communiqué de presse daté du 17 juin dernier et parvenu à la rédaction de Gabon Media Time que la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) a une nouvelle fois interpellé son ministre de tutelle le Pr. Patrick Mouguiama Daouda quant aux effets néfastes que pourrait engendrer la reprise des activités pédagogiques et administratives par cours en ligne. Pour les syndicalistes, « cette mesure aggrave les inégalités sociales » quant à l’accès à l’éducation qui, rappellent-ils, est un droit constitutionnel. 

Alors qu’il plane sur  le secteur de l’éducation nationale le spectre d’une année blanche aux conséquences désastreuses pour les milliers d’apprenants du pré-primaire au secondaire en passant par le primaire, le ministre de l’Education nationale Pr. Patrick Mouguiama Daouda a envisagé une reprise des cours avec un mode d’apprentissage à distance. En effet, le membre du gouvernement, voit les acteurs de l’éducation sauver l’année académique 2019-2020 par la poursuite de cours en ligne. 

Une solution novatrice qui semble incompatible avec la réalité pour les syndiqués. « S’agissant des cours en ligne, la Conasysed réitère sa position qui est celle de ne pas soutenir les cours à distance car le niveau de développement technologique ne permet pas à tous les élèves du pays d’accéder à ces cours », a souligné la puissante plate-forme syndicale de l’éducation via un communiqué daté du mercredi 17 juin 2020. 

Par ailleurs, la Conasysed souligne que les cours en ligne ne favoriseraient pas davantage l’accès à l’éducation à tous les les élèves. « Cette mesure aggrave les inégalités sociales, car elle ne tient pas compte des classes intermédiaires », préciset-elle dans le communiqué. En effet, bien que le Gabon ait une pénétration internet assez satisfaisante nul n’ignore que son accès et la détention d’un ordinateur ou d’un smartphone restent encore une problématique fréquente notamment pour les populations de l’intérieur du pays. 

Eut égard à cette position qui semble ferme des enseignants, on voit mal comment la reprise effective des cours se fera. Pour rappel, les cours dans les établissements scolaires avaient été suspendus le 14 mars dernier pour cause de crise sanitaire liée à la Covid-19. Depuis, les apprenants ne savent toujours pas s’ils pourront valider leur année et décrocher les sésames pour ceux en classe d’examens. 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Street 103 Gabon Gmt