mercredi,23 septembre 2020
Accueil A La Une Gabon: les conditions d’hospitalisation au CHUL à l’origine de l’altercation entre un...

Gabon: les conditions d’hospitalisation au CHUL à l’origine de l’altercation entre un patient Covid-19 et un médecin

On en sait un peu plus sur les raisons de l’altercation entre un patient testé positif au Covid-19 et un médecin dans une structure hospitalière de Libreville révélée par le porte-parole du Comité de pilotage du Plan de veille et de riposte contre la pandémie à Coronavirus (COPIL-Coronavirus) le Dr Guy Patrick Obiang Ndong ce vendredi 17 avril 2020. En effet, les conditions d’hospitalisation des personnes testées positives au virus seraient au centre de cet incident regrettable. 

Si lors de son point presse le porte-parole du Copil-Coronavirus n’a pas donné les raisons qui ont amené la patiente à « agresser » le médecin, qui serait une infectiologue qui assure le contrôle d’usage des personnes contaminées par la Covid-19, une source proche assure que les conditions d’hospitalisation mais aussi le comportement affiché par le personnel de santé serait au centre de l’altercation. 

« Il n’y a pas eu d’agression, elle était énervée car depuis qu’elle est internée elle ne reçoit pas de soin et rien n’est fait pour son traitement. On a prélevé ses enfants et deux d’entre eux sont positifs mais personne n’est venu lui dire que les enfants étaient positifs », a confié une source familiale de la patiente. Une situation incompréhensible qui selon elle démontre le manque de professionnalisme des agents de santé assigné à la prise en charge des patients. 

Selon la même source, la patiente aurait interpellé les médecins afin qu’on lui emmène ses enfants auprès d’elle car étant asymptomatique et donc susceptible d’être ensemble. Une requête qui serait tombée dans des oreilles de sourd. Une situation incompréhensible alors que la patiente serait même membre du corps médical. Cette dernière aurait été contaminée durant son service. Pis depuis son internement il y a bientôt une semaine elle n’aurait aucune information exacte sur la situation de ses enfants. « C’est parce qu’elle a constaté que personne ne voulait lui donner des informations qu’elle s’est fâchée et a fait sortir le médecin. Elle a crié sortez! sortez! et a poussé le medecin hors de sa chambre. Il n’y a pas eu d’agression physique comme il se dit », a soutenu notre source. 

Par ailleurs, les conditions d’internement auraient également été décriées par la patiente. Un fait corroboré d’ailleurs par des témoignages d’autres patients largement diffusés sur les reseaux sociaux. « Les gens qu’on a choisis pour s’occuper d’eux (les cas testés positifs au Covid-19) affichent un mauvais comportement comme si les malades avaient la peste. Elle dit que c’est à peine s’il vous approche et pourtant ils ont des équipements de protection. Même quand ils ont besoin de quelque chose ils disent non, on ne peut pas toucher à votre argent. C’est ce qui les révolte un peu », nous a-t-elle relaté. 

Ce récit pour le moins édifiant sur les conditions d’hospitalisation mais surtout sur le suivi des patients Covid-19 ne manquera pas de susciter des interrogations et devrait logiquement amener les autorités notamment le Comité de pilotage du Plan de veille et de riposte contre la pandémie à Coronavirus à apporter des éclaircissements sur ces affaires. 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Street 103 Gabon Gmt