Gabon: les conclusions des études de faisabilité du projet CAB Gabon livrées ce jeudi par l’ANINF

Gabon Gabonmediatime Projet Cab Gabon Aninf Bad Gabon
Le directeur de l'ANINF Alex Bernard Bongo Ondimba et le Représentant résident de la BAD Robert Masumbuko © D.R.

Lancées le 14 mars dernier à Libreville, les études de faisabilité du projet CAB Gabon seront restituées ce jeudi par l’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (ANINF), en présence notamment du Représentant résident de la BAD et du ministre de la Communication et de l’Économie Numérique. Au cours de cette cérémonie, il s’agira pour l’Aninf de présenter les points et phases clés relatifs à ces études. 

Un peu moins de sept (7) mois après le lancement des études de faisabilité de la deuxième phase du projet Cab-Gabon, l’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences s’apprête à en livrer les conclusions. C’est donc ce jeudi en présence du Représentant résident de la BAD Robert Masumbuko et du ministre de la Communication et de l’Économie Numérique Rigobert Ikambouayat Ndeka, qu’aura lieu cette cérémonie. 

En effet, avec pour ambition de faire baisser la facture numérique, améliorer l’économie du savoir, mais aussi la communication sans interférences réseau et développer la connectivité des entreprises et des citoyens sur tout le territoire national, le projet CAB Gabon apparaît comme l’un des projets sinon le projet phare de l’Aninf, qui entend « insérer le Gabon au cœur de la société de l’information et de la communication ». 

Pour rappel, ce projet a été financé en partie par la Banque africaine de développement (BAD) et ficelé par le cabinet PriceWaterHouseCoopers qui en a conçu la lettre de cadrage, avec entre autres la mise en place d’un centre national de données (Datacenter), une plateforme Centre d’Alerte et de Réaction aux Attaques Informatiques (CSIRT), une Infrastructure à clé publique (PKI) ainsi qu’un Centre d’Opération de Sécurité (SOC).

Laissez votre commentaire