jeudi,4 mars 2021
Accueil A La Une Gabon: les boulangers enterrent la hache de guerre

Gabon: les boulangers enterrent la hache de guerre

C’est à la faveur d’une rencontre avec le ministre de la Santé, le Dr. Guy Patrick Obiang-Ndong, en présence du Coordinateur général de la Commission technique du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à coronavirus au Gabon, que le Syndicat des boulangers du Gabon (Syboulga) a renoncé à la rupture de la production du pain annoncée quelques heures plus tôt suite à la fermeture de quatre boulangeries à Libreville. 

Accompagné de plusieurs membres du Syboulga, Yasser Jabet Nguembet a trouvé un terrain d’entente avec le membre du gouvernement. Alors qu’ils avaient prévu interrompre la production du pain dès ce mercredi 17 février 2021, à la suite d’une descente sur le terrain de la brigade mixte du Copil-Coronavirus, les boulangers ont décidé de mettre un peu d’eau dans leur vin. « A la suite de notre rencontre avec le ministre de la Santé, j’ai donné le mot d’ordre pour que toutes les boulangeries puissent ouvrir demain matin », a-t-il martelé. 

Une annonce qui vient donc calmer les craintes des populations qui, dès l’annonce de la rupture de la production du pain, ont pris d’assaut les différentes boulangeries du Grand Libreville pour s’en procurer avant que la pénurie ne s’aggrave. « Il y aura donc du pain ce mercredi », a tenu à rassurer Yasser Jabet Nguembet à la sortie de son entrevue avec le ministre de la Santé Guy Patrick Obiang Ndong. 

Pour rappel, il y a un peu plus de 24 heures , la brigade mixte du Copil-Coronavirus, a procédé à la fermeture de 4 boulangeries à Libreville et d’Akanda pour défaut de tests PCR négatifs de leur personnel. Cette décision sans appel a entraîné une levée de boucliers du Syboulga qui vient de trouver une issue favorable et un retour à la normale.

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Bestheinfusion