lundi,26 octobre 2020
Accueil A La Une Gabon: les attitudes d’un bon agent public au cœur d’une conférence débat...

Gabon: les attitudes d’un bon agent public au cœur d’une conférence débat au ministère de l’Intérieur

L’opération de sensibilisation sur la citoyenneté se poursuit au ministère de l’Intérieur. Ce samedi 1er juin 2019, une conférence débat autour du thème « citoyenneté et service public : le ministère de l‘intérieur face à l’usager ». Cette rencontre présidée par Patrice Taye, ministre délégué à l’Intérieur, en marge des travaux d’intérêt général liés à la journée citoyenne a permis de mettre en lumière les récriminations dont fait l’objet l’agent public, afin d’y apporter des solutions.

Dans le cadre de la sensibilisation et de l’éducation à la citoyenneté lancées il y a quelques jours, Patricia Taye, ministre délégué à l’Intérieur a présidé une conférence débat ce 1er juin 2019, à Akanda. Organisée sur le thème « Citoyenneté et service public : le ministère de l‘intérieur face à l’usager », cette rencontre a permis d’aborder les questions de l’attitude d’un bon agent public, à la lumière du Statut général de la Fonction publique, le contenu et la qualité du service à l’usager, pour ne citer que ceux-là.

Pour le secrétaire général adjoint du ministère de l’Intérieur, Yannick Edson Ongoundja, un des conférenciers, l’administration gabonaise souffre de plusieurs maux qui ternissent son image et lui valent les récriminations des usagers.  Il s’agit notamment de « la mauvaise qualité de notre service, la maîtrise approximative de la part de certains agents des procédures administratives, en matière de délivrance de certains actes, l’insuffisance de l’information fournie au public, les délais de traitement des dossiers anormalement longs et l’absence de réponse aux correspondances qui nous sont adressées », a-t-il déclaré.

Au regard des nombreuses plaintes faites par les usagers sur le comportement des agents publics, les conférenciers ont proposé plusieurs pistes de solutions. Au nombre des propositions faites, l’on notera l’organisation d’une formation en matière d’accueil des usagers, l’élaboration d’un manuel de procédure afin d’harmoniser les procédures de traitement de certains actes, entre autres. Ces dernières, si elles sont réellement mises en oeuvre pourraient permettre une amélioration des rapports entre les usagers et l’administration publique.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion