dimanche,28 novembre 2021
AccueilA La UneGabon : Les assurances de Max Limoukou sur l'épidémie de fièvre jaune

Gabon : Les assurances de Max Limoukou sur l’épidémie de fièvre jaune

Ecouter cet article

Alors que des inquiétudes émergeaient dans l’opinion sur le spectre d’une éventuelle épidémie de fièvre jaune sur le territoire national, le ministre de la Santé Max Limoukou qui a rassuré les populations sur la question en indiquant notamment que les cas de fièvre jaune relevés n’étaient que sporadiques et isolés. 

L’angoisse commençait peu à peu à gagner les populations gabonaises au lendemain de l’annonce par les services de la Santé militaire, le 23 janvier 2020 des découvertes de deux cas de fièvres jaunes à Mitzic dans le département de l’Okano dans le Woleu-Ntem. Après les dénonciations et les invitations de l’opinion qui a appelé le gouvernement à s’exprimer, Max Limoukou ministre de la Santé s’est résolu sous la pression à apporter des précisions sur les cas révélés par les médecins de la Santé Militaire. 

S’il est établi que les cas remontent à juin 2019 par le système national de surveillance des maladies et que les personnes atteintes sont en réalités, deux sujets étrangers, officiant dans des chantiers forestiers à plusieurs kilomètres de Mitzic, le ministre de la Santé a quand même précisé, « qu’il s’agit des cas isolés, qui peuvent survenir dans les pays qui sont endémiques de fièvres jaunes comme le Gabon, et tous les pays de l’Afrique centrale qui sont des pays de grandes forêts, abritant une forte population de singes, réserves naturelles de cette maladie » s’est-il exprimé dans les colonnes de l’Union. 

Comme pour battre du revers de la main les éventuels rumeurs des contaminations venant d’un pays étrangers à l’heure où le coronavirus sévissant dans la monde a contraint l’Organisation mondiale de la Santé à déclarer l’état d’urgence internationale.  

Sur la question de la fièvre jaune mais aussi des autres épidémies susceptibles de menacer la santé des Gabonaid, le gouvernement, par la voix du ministre de la Santé Max Limoukou a tenu à rappeler avoir « pris des mesures pour intensifier la préservation et la lutte contre la fièvre jaune par le renforcement de la surveillance épidémiologique dans les formations sanitaires et la communauté, obligation pour les voyageurs de se mettre à jour de la vaccination contre la fièvre jaune » a t-on pu lire dans les colonnes du quotidien national. 

Laissez votre commentaire

Gabon Media Timehttp://gabonmediatime.com
Gabon Media Time est un site d'actualité dont le slogan est " A l'heure de l'info". Nous entendons réinventer l'actualité en ligne gabonaise et sous régionale.
Enami Shop