mardi,30 novembre 2021
AccueilA La UneGabon: les assurances comme stabilisateur économique et catalyseur d’investissements

Gabon: les assurances comme stabilisateur économique et catalyseur d’investissements

Ecouter cet article

C’est l’une des conclusions de la séance d’échanges et de travail de ce mercredi 20 octobre 2021 organisée par Think Tank Gabon. Réunis autour d’Andrew Gwodog, Président de la Fegasa et Administrateur directeur général de la SCG-Ré et d’Olivier Mebiame Assame, Directeur national des assurances (DNA), les responsables des principales sociétés d’assurances du pays ont indiqué que ce secteur en pleine croissance, avait la capacité de jouer un rôle de stabilisateur économique et de catalyseur d’investissements.

Fort d’un total bilan estimé à 250 milliards de FCFA en 2020 pour un volume de primes émises nettes de l’ordre de 104 milliards de FCFA sur la même année, les assureurs dont le marché vient une nouvelle fois d’afficher sa résilience en 2020, sont bien décidés à jouer un rôle moteur dans l’écosystème national. Un rôle qui pourrait leur permettre de contribuer au développement économique à travers des mécanismes visant à stabiliser l’économie et à catalyser les investissements.

Il faut dire qu’en plus d’être de plus en plus homogène avec un taux de croissance en expansion constante (près de 3% par an), le marché gabonais des assurances se montre de plus en plus constant. Une stabilité dûe en partie à la montée en puissance du segment Vie qui a représenté en 2020 plus de 22,3 milliards de FCFA de chiffre d’affaires, et dont pourrait profiter à la fois un exécutif en quête de diversification et de transformation économique mais également les ménages désireux de d’assurer leur avenir financier.

Ainsi, loin du rôle limité qu’ils jouaient jadis, dans un environnement où quasiment seuls les automobilistes avaient l’obligation de souscription, les assureurs qui ont su jouer leur partition dans le domaine de la santé publique en cette période de covid-19, entendent donc aller encore plus loin. Que ce soit dans le domaine de l’immobilier ou encore celui des nouvelles technologies, les opérateurs de ce marché se disent désormais prêts à accompagner l’investissement privé.

Comptant en 2020 pas moins  de 10 sociétés dont 6 pour la Non Vie et 4 pour la Vie ainsi qu’une société de réassurance (SCG-Ré), ce secteur créateur à la fois de valeur et d’emploi, s’inscrit donc dans une dynamique volontariste et de développement comme l’ont clamé aussi bien Stephen Moussirou, directeur général d’Assinco, leader du secteur, que Wilfrid Midongo, directeur général d’Ogar. Une volonté renforcée par le directeur national des assurances et le président de la Fegasa. 

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop