mardi,20 avril 2021
AccueilDerniers articlesGabon: les agents du Ré-Ndama livrés à la précarité sous le regard...

Gabon: les agents du Ré-Ndama livrés à la précarité sous le regard du «globe-trotteur» Ossouka Raponda

Face au silence de leur direction générale, les salariés de l’hôtel le Méridien Ré-Ndama ont décidé de désormais investir les locaux de cet hôtel afin de manifester leur désarroi. Un acte de désespoir pour ces familles délaissées après la réquisition par le gouvernement de leur lieu de travail depuis un an, pour cause de Covid-19 et l’annonce par la direction générale de l’incapacité de l’entreprise d’assurer le paiement des salaires.

C’est un véritable calvaire que traversent actuellement plus de 100 employés de l’hôtel le Méridien Ré-Ndama depuis un an. En effet, si après la réquisition de l’établissement hôtelier la direction générale assurait le versement de 70 et 50% des salaires, la note datée de février dernier a définitivement mis un terme aux espoirs des employés de reprendre le cours normal de leur travail. 

Une situation incompréhensible pour ces pères et mères de famille qui sont désormais obligés de dormir à la belle étoile au sein de la structure car privés de revenus depuis plusieurs mois. « Nous avons décidé unanimement d’opérer autrement et d’amorcer autre chose que ce que nous avons déjà fait jusqu’ici », a indiqué  le représentant de ce collectif Gaétan Ngaba.

Il faut dire que malgré l’interpellation de ces compatriotes, le gouvernement reste insensible à l’appel à l’aide lancé par ces employés qui disent avoir perdu deux de leurs collègues. « Nous avons usé de toutes les voies de recours possibles. Rien ne bouge. Deux des nôtres sont décédés, faute de prise en charge médicale. Plus d’assurance, plus de boulot et plus des 50% qu’on nous octroyait. Alors, nous venons mourir ici. La majorité ayant été expulsée par leurs bailleurs depuis », a-t-il martelé.

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Bestheinfusion