Gabon: les agents du ministère de l’Agriculture en grève illimitée

Illustration © Gabonreview

Les agents du ministère de l’Agriculture réunis au sein de leur syndicat, ont à la faveur d’une assemblée générale organisé le vendredi 30 mars 2018 dernier, au quartier STFO dans le 2e arrondissement de Libreville, solennellement décidé d’entrer en grève illimitée, pour contester la réforme de la Fonction publique initiée par le gouvernement.

Réunis au sein du Syndicat du personnels de l’agriculture (Synpa), dirigé par Cyrlin Koumba Mba Essiane, les agents dudit ministère ont lancé un mouvement de grève illimitée. Ils contestent notamment, le paiement au trentième et exigent le retour sans conditions de la prime de rendement et la mise en oeuvre d’un nouveau statut de l’agent de la main-d’œuvre non permanente.

«Nous nous insurgeons contre cette réforme engagé dans la fonction publique. Aujourd’hui, il est question d’engager une démarche allant vers l’ensemble des agents publics de l’État parce que nous refusons la militarisation de la Fonction publique», a indiqué Cyrlin Koumba Mba, président du Synpa.

Un mouvement d’humeur s’arrime à celui lancé par Dynamique Unitaire (DU) le 9 mars dernier, dans tous les secteurs de la Fonction publique afin de protester contre les mesures gouvernementales prises à l’issue du Conseil des ministres du 23 février 2018, notamment le paiement au 30ème et l’avancement automatique au mérite.

Ces mesures considérée par le Synpa comme visant à privatiser la Fonction publique le conduiront très prochainement à lancer «une pétition avec l’ensemble des organisations syndicales du secteur public» pour parvenir au retrait pure et simple de cette réforme bien que «le gouvernement, aujourd’hui, essaie de créer la confusion avec certaines organisations syndicales qui oeuvrent pour son maintien, parce qu’il s’agit simplement d’une question d’argent», a conclu Cyrlin Koumba Mba.