mardi,20 octobre 2020
Accueil Derniers articles Gabon : les agents de Radio-Masuku boudent la nomination de Fernande Assélé...

Gabon : les agents de Radio-Masuku boudent la nomination de Fernande Assélé comme DG

Depuis sa nomination le 15 septembre dernier en qualité Directrice générale de Radio Masuku, Fernande Assélé fait l’objet de critiques et de diverses autres polémiques. Les agents lui reprochent notamment son illégitimité sur le poste au regard de sa fonction précédente, en raison tant des  statuts de la fonction publique que des dispositions du Code de la communication.  

L’argument principal sur lequel se fondent les pourfendeurs de Fernande Assélé est avant tout administratif et juridique. Pour ces derniers, l’actuelle directrice générale ne saurait occuper les fonctions qu’elle assume depuis le 15 septembre. Pour eux, sa nomination s’est faite sur la base d’arrangements et  d’un calcul opportuniste né d’une mauvaise interprétation d’un intérim effectué par cette dernière. C’est ce que nous rapporte une source proche du dossier.  

« Bien qu’intérimaire en lieux et places de ceux nommés en conseil des ministres, elle ne répondrait pas aux critères de promotion de ce genre comme l’indiquent aussi bien le statut général de la Fonction publique, que le Code de la communication » déclarait-elle.

Autre élément, le Code de la communication dans ce secteur, ne reconnaîtrait que trois corps de métiers à savoir le Journaliste, Technicien et le Producteur auxquels on peut adjoindre un blogueur. Cela va de soi que les personnes susceptibles d’assurer les fonctions dévolues à la direction doivent être du corps de métier et donc avoir assumé au moins une fois, les fonctions précitées. Hors aux dires de notre source « dame Fernande Élodie depuis son engagement au sein de cette entité administrative n’assumait que la tâche de secrétaire. Autrefois en service aux ressources humaines et particulière du Directeur,  » renchérit notre source.

C’est donc à leurs yeux, une violation flagrante des dispositions réglementaires, surtout qu’il se susurre que l’ancien directeur de la Radio, un certain Muller Apagha serait à l’origine de cette nomination pour laquelle il aurait pesé de tout son poids en « tirant les ficelles depuis Gabon 1ère où il avait été muté ». pour faire nommer Fernande Assélé aux fins de « lui rendre compte au quotidien des entrées financières engrangées par cette station provinciale » dénonçait-elle.

Laissez votre commentaire

Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Global Media Time Gif 2px
Street 103 Gabon Gmt