Gabon: les 10 entrants du gouvernement Julien Nkoghe Bekale II

Les membres du Gouvernement en Conseil des ministres présidé par Ali Bongo Ondimba © D.R

Lors de son discours du 8 juin 2019, Ali Bongo Ondimba recommandait au Premier ministre Julien Nkoghe Bekale de former un gouvernement restreint. Deux jours plus tard, le dimanche 10 juin dernier, le secrétaire général de la présidence de la République, Jean Yves Teale a donné lecture de la composition du nouveau gouvernement. Dix ministres sur les 29 que comprend ce gouvernement font leur entrée, notamment Lee White, Ernest Mpouho Epigat, Noël Mboumba, Yolande Nyonda, Roger Owono Mba, Françoise Assengone Obame, entre autres. L’approche genre toujours minimisée par le gouvernement.



Le remaniement ministériel était très attendu, après le discours du président de la République Ali Bongo Ondimba du 8 juin dernier. En effet, dans son allocution, le chef de l’Etat a demandé au Premier ministre de former un gouvernement restreint. C’est chose faite depuis ce dimanche 10 juin 2019. Ce nouveau gouvernement qui compte désormais 29 ministres au lieu des 35 précédents, a enregistré l’entrée de 10 nouvelles têtes.

Parmi les entrants, Roger Owono Mba, banquier et haut cadre  de BGFI bénéficie du très convoité ministère de l’Economie, des Finances et des Solidarités nationales. Il est désormais le grand argentier du pays. Quant au deuxième entrant, qui a d’ailleurs enflammé les réseaux sociaux du fait de ses origines britanniques, c’est Lee White, nouveau ministre de la Forêt, de la Mer, de l’Environnement, chargé du Plan Climat. Cet écologiste qui serait naturalisé Gabonais depuis près de dix ans, était jusque-là à la tête de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) qu’il a dirigée d’une main de maître, dont les résultats parlent en sa faveur.

Autres ministres entrants, Max Limoukou, nouveau patron du ministère de la Santé, Ernest Mpouho Epighat, nouveau ministre des Aménagements fonciers, de l’Urbanisme, de l’Habitat et du Logement, Rigobert Ikambouayat Ndeka, nouveau ministre de la Communication et de l’Economie numérique, Porte-parole du gouvernement, Noël Mboumba, nouveau ministre du Pétrole, du Gaz et des Hydrocarbures, Christian Menvie Obame, nouveau ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé du Suivi des Grands Projets et Sosthène Ossoungou Ndibangoye, nouveau ministre délégué du ministre de l’Economie, des finances et des Solidarités, chargé du Budget.

En revanche, seules deux femmes font leur entrée dans ce nouveau gouvernement. Il s’agit de Françoise Assengone Obame, ministre délégué auprès du ministre de la Promotion des Investissements, des Partenariats Public-Privé, chargé de l’Amélioration de l’Environnement des Affaires, et Yolande Nyonda, ministre délégué auprès du ministre de l’Education nationale, chargé de la Formation civique. Le gouvernement Julien Nkoghe Bekale ne compte que 6 femmes, foulant aux pieds la décennie de la femme chère à Ali Bongo Ondimba.

Laissez votre commentaire