Gabon: l’Engong Stadium d’Oyem, d’aire de jeu à terrain de chasse

L'Engong Stadium d’Oyem envahi par de hautes herbes © D.R

Deux ans à peine, après la tenue de la dernière Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football, et malgré d’immenses sacrifices financiers consentis par les autorités, certains stades ayant accueilli l’événement ont tout simplement été abandonnés. Exemple typique de cette déroute, l’Engong Stadium d’Oyem, joyau architectural, est aujourd’hui passé d’aire de jeu, à terrain de chasse.



Voilà qui devrait donner raison aux détracteurs de l’organisation d’événements sportifs d’envergure internationale au Gabon. Deux ans à peine après l’organisation de la dernière Coupe d’Afrique des nations (CAN) qui s’est tenue au Gabon, certaines installations dont le coût se chiffre à plusieurs dizaines de milliards de Fcfa, ne sont aujourd’hui que l’ombre d’elles-mêmes..

Ayant fait cette semaine les choux gras de l’actualité sur les réseaux sociaux, le stade d’Oyem d’une capacité de 20031 places et situé dans la localité éponyme, est aujourd’hui le terrain de jeu privilégié de différentes espèces d’animaux. Présenté comme une « fierté » par Ali Bongo au moment de son inauguration en fanfare, il est aujourd’hui en désuétude.

Absence de compétitions nationales, manque d’entretien, manque de moyens financiers comme l’a souligné Mathurin Bidoung-Bi-Allogho Directeur général des Sports, le stade d’Oyem pose problème. Cependant, bien au delà de cette seule infrastructure, c’est l’absence de « priorités budgétaires  » qui interpelle, car rappelons le, la CAN a tout de même coûté plus de 400 milliards de Fcfa au contribuable, au moment même où aucune université ni même un simple lycée, n’est « officiellement » sorti de terre depuis plus de 20 ans.

En outre, au regard des difficultés que rencontre le football gabonais à l’heure actuelle, ne serait ce que pour la tenue dans les meilleures conditions et les meilleurs délais, des championnats de football professionnels, des questions demeurent.

Laissez votre commentaire