Le Gabon légifère sur le développement du biocarburant

© D.R

Le nouveau Code des hydrocarbures entériné en Conseil des ministres le 26 février dernier a acté de part certaines nouvelles dispositions l’ambition du Gabon de faire du biocarburant un élément moteur de son économie. Une volonté qui cadre d’ailleurs avec la volonté non seulement d’assurer une transition après pétrole mais aussi de diversifier l’économie du pays en favorisant l’émergence de nouvelles ressources.



C’est sur proposition du ministre des Hydrocarbures Pascal Houangni Ambouroue  qu’à été adopté le projet de loi portant Code des hydrocarbures qui remplacera la loi n°011/2014. Ces nouvelles dispositions renferment d’ailleurs des innovations majeures comme l’introduction de l’idée d’un développement de l’activité du biocarburant,  carburant issu de la biomasse, obtenu à partir de matières premières végétales.

Une ambition de développer ce secteur déclinée  lors d’une mission du ministre du Pétrole et des hydrocarbures, Pascal Houangni Ambouroue à Paris et à Pau, en France, au cœur des installations de Total SA. Celle-ci devra donc se concrétiser dès son adoption par le parlement, permettant ainsi au Gabon de se doter d’une législation en matière de production de biocarburant.

Il faut d’ailleurs rappeler que la loi encadrant le secteur des hydrocarbures jusqu’à présent ne contenait aucune disposition sur le biocarburant. Ainsi, L’insertion d’un cadre juridique relatif au développement de cette activité se fera dans l’aval pétrolier. Dans la foulée, le gouvernement instituera également une autorisation d’additivation.

Laissez votre commentaire