jeudi,8 décembre 2022
AccueilDerniers articlesGabon: Lee White veut faire interdire l'importation des pailles en plastique

Gabon: Lee White veut faire interdire l’importation des pailles en plastique

Ecouter cet article

Le Gabon pourra bientôt renforcer sa politique de lutte contre les déchets plastiques,  suite à la découverte de la fabrication des pailles en bambou, lors du festival de l’artisanat qui s’est déroulé le 25 février dernier.  Ainsi, le ministre chargé de l’Environnement, Lee White, a instruit la direction générale de l’environnement de préparer un décret sur l’interdiction de l’importation et l’utilisation des pailles en plastique au Gabon. L’objectif étant de lutter contre la propagation du plastique et de protéger la nature.

Ces pailles en bambou, réutilisables et personnalisables, viendront résoudre la question des déchets plastiques qui constituent un danger sanitaire, mais aussi source d’insalubrité et d’inondations. Ainsi, lors de la visite des stands, le membre du gouvernement s’est montré particulièrement intéressé par la fabrication des pailles en bambou plus écologiques. 

Initiative de l’association Communication environnementale financée par la délégation de l’Union européenne au Gabon à travers l’appel à projet Azobe, ces pailles en bambou, réutilisables et personnalisables, viendront résoudre la question des déchets plastiques qui constituent un danger sanitaire, mais aussi source d’insalubrité et d’inondations.

D’ailleurs l’un  des artisans de ce projet, Jules Gildriel Pierre Regombi a tenu à relever l’avantage de l’usage des pailles en bambou.  « Nous avons constaté que l’utilisation de pailles en plastique, c’est 5 minutes et une décomposition du plastique qui va de 100 à 1000 ans avec 50 millions d’utilisateurs par an dans le monde et une minute de fabrication avec des substances issues, entre autres, des énergies fossiles responsables de la mort de 1000 espèces marines dans le monde. Et au Gabon, il y a plusieurs espèces marines dont les tortues marines qui sont intégralement protégées. Pour nous, c’était l’occasion de nous engager vers la protection de la biodiversité», a-t-il expliqué.

Mondjo Mouega
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lancement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Rédacteur en chef

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x