vendredi,2 décembre 2022
AccueilA La UneGabon: Lee White veut faire abattre des éléphants pour endiguer le conflit...

Gabon: Lee White veut faire abattre des éléphants pour endiguer le conflit Homme-faune

Ecouter cet article

La problématique du conflit Homme-faune serait-elle prête à trouver son épilogue? C’est du moins le sentiment qui se dégage après la diffusion sur le web d’une correspondance du ministre des Eaux et forêts Lee White sollicitant l’autorisation pour l’organisation des battues administratives par une unité spéciale ou par des chasseurs agréés. Une décision qui pourrait selon le membre du gouvernement être une « réponse au conflit devenu une préoccupation nationale ».

Si dans l’opinion on déplore une recrudescence d’attaques d’éléphants, le gouvernement s’attelle à trouver des solutions pérennes à cette problématique. C’est dans cette optique que le ministre des Eaux et forêts, Pr. Lee White, a par le biais d’un communiqué, demandé au ministre de l’Intérieur Lambert Noël Matha la mise en œuvre du décret fixant les conditions d’autorisation des battues administratives dans certaines localités pour tenter d’endiguer le problème du conflit Homme-faune.

Ainsi, le membre du gouvernement envisage la création d’une équipe chargée d’exécuter les battues. « Le décret considéré prévaut l’exécution des battues administratives par une unité spéciale ou par des chasseurs agréés. Dans le dernier cas et, vu l’urgence de mettre rapidement en œuvre ce décret, il est demandé aux différents gouverneurs de province de dresser une liste des chasseurs professionnels par départements. Les chasseurs répertoriés seront chargés d’exécuter les battues assistés d’officiers de police judiciaire à compétence générale et spéciale » peut-on lire dans la correspondance parvenu Gabon Media Time.

Toutefois, cette solution ne manque pas de soulever de nombreuses interrogations auprès de l’opinion publique. Que fera-t-on des défenses des pachydermes qui seront abattues lors de ces battues? Quelles seront les conditions qui déterminent l’exécution d’éléphants? Autant d’interrogations pour lesquelles sont attendues le ministre des Eaux et forêts. Gageons que cette décision ne soit pas une porte ouverte au braconnage.

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x