Gabon: le transport ferroviaire stabilise ses performances

Des wagons de la Setrag © D.R

Avec un volume de marchandises évalué à 5 838 239 tonnes à fin décembre 2018, pour un chiffre d’affaires de 67,66 milliards de Fcfa, le transport ferroviaire à stabiliser ses performances au cours de l’exercice écoulé comme le souligne la dernière note de conjoncture. Ainsi, caractérisé par une quasi-stabilité de ses activités, ce secteur a su faire face aux déraillements enregistrés et, à la présence de nombreuses zones instables sur la ligne.



C’est ce qui ressort des données fournies par la dernière note de conjoncture, élaborée par les services de la direction générale de l’Economie et de la Politique fiscale (DGEPF). Ainsi, caractérisé par une quasi-stabilité de ses activités en 2018, le transport ferroviaire a consolidé ses performances, avec notamment une légère hausse de son chiffre d’affaires.

En effet, marqué par une hausse de 2% du nombre de passagers transportés, de 321 705 en 2017 à 328 222 en 2018, mais aussi par une hausse exponentielle du volume transporté de bois débité ou déroulé conteneurisé de l’ordre de 94,4%, l’activité du transport ferroviaire a su stabiliser ses performances.

Avec un chiffre d’affaires évalué à 67,66 milliards de Fcfa en 2018, contre 66,88 milliards de Fcfa en 2017, cette activité a su tirer profit de la quasi-stabilité du volume global de marchandises transportés, et ce, malgré les déraillements enregistrés (ruptures de rails) et la présence de nombreuses zones instables sur la ligne.

Laissez votre commentaire