lundi,26 septembre 2022
AccueilA La UneGabon: le Synpaa favorable à des assises pour mettre un terme à...

Gabon: le Synpaa favorable à des assises pour mettre un terme à la vie chère

Ecouter cet article

Face à l’inflation de certains produits indispensables au panier de la ménagère qui inquiète de plus en plus les populations, le Syndicat national des professionnels assurés et assimilés (Synpaa), a fustigé le manque de réactivité des autorités gouvernementales. Ainsi, ces derniers appellent à l’organisation d’assises pour mettre un terme à ce phénomène qui impacte de nombreux riverains afin de fournir un rapport avec des recommandations opportunes, rapporte le site Gabon Review.

Des produits alimentaires de première nécessité aux montants de loyers en perpétuelle hausse, le Gabon est tendrement en train de se transformer en pays réservé aux personnes aisées. Une situation inquiétante que le Syndicat national des professionnels assurés et assimilés (Synpaa) a décidé de passer au peigne fin pour mettre en lumière la dure réalité à laquelle doit faire face au quotidien toute personne vivant sur le territoire national.

Face à cet état de fait, le Synpaa, qui dit avoir mené des enquêtes sur la cherté de la vie dans le pays, appelle à des assises nationales contre la vie chère au Gabon. « Nous avons déposé le rapport de nos enquêtes relatives à la vie chère, au niveau de la Primature, des ministères de l’Économie, du Commerce et de la présidence de la République pour dire que la population crie à la vie chère. Ce sont des recommandations au président de la République pour faire des assises générales contre la vie chère. Pour nous, c’est un deuxième fléau qui s’ajoute déjà au Covid-19 » a déclaré le président dudit syndicat, Christian Nguéma.

Avec la détérioration du tissu économique des ménages, il serait judicieux pour l’exécutif d’axer son action sur le prix des produits de première nécessité, les transports, la résolution de la problématique du paiement des pensions retraites ou encore l’amélioration des conditions des agents de l’Etat. Il faut dire que le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba pourrait s’inspirer de l’exemple de son homologue ivoirien Alassane Ouattara dont le discours marquant les 62 ans d’accession de ce pays à la souveraineté internationale a été dominé par des annonces fortes sur le plan politique et social. Pour l’heure, les populations ne savent plus à quel saint se vouer.

Andy Marvine Nze
Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x