mardi,30 novembre 2021
AccueilA La UneGabon: le Synagref plaide pour une facilitation de l'accès au logement pour...

Gabon: le Synagref plaide pour une facilitation de l’accès au logement pour les greffiers

Ecouter cet article

Quelques heures après sa sortie médiatique remarquée sur le plateau de l’émission « Canapé rouge » éditée par Global Média Time (GMT), le président du Syndicat national des greffiers (Synagref ) a été reçu par le Ministre de la justice, Garde des sceaux, Erlyne Antonella Ndembet épouse Damas. Occasion pour Me Marcel Bouchard Mandji de plaider, entre autres, la facilitation de l’accès au logement pour les greffiers et l’exhumation de la Direction générale des greffes.

Le dialogue social prôné par le Chef de l’État Ali Bongo Ondimba ne semble pas être un vain slogan au sein de la maison justice. En effet, l’actuelle ministre de la Justice Erlyne Antonella Ndembet Damas en a fait une de ses premières qualités en vue d’aboutir à l’apaisement au sein du département ministériel qu’elle dirige. Pour preuve, après les magistrats, c’est au tour des greffiers d’être reçus par le membre du gouvernement pour faire le point sur les revendications contenues dans leur cahier de charges.

Les deux parties ont débuté leur entretien par le bilan de l’activité de l’année écoulée. Erlyne Antonella Ndembet Damas et Me Marcel Bouchard Mandji se sont dits satisfaits de l’avancement des dossiers initiés. « On retient de cet échange la régularisation de la situation administrative des greffiers, la signature d’arrêtés portant titularisation et avancement ainsi que les arrêtés portant reclassement des lauréats du concours professionnel de 2014. Nous comptons également comme acquis, la délivrance des cartes professionnelles qui avait cessé d’être établies depuis 5 ans », a indiqué Me Marcel Bouchard Mandji.

En outre, le président du Syndicat national des greffiers a appelé le ministre à se pencher sur la question du logement de ses pairs. « Nous avons expliqué la nécessité d’un protocole d’accord, entre le Ministère de la justice et des entités telles que la CDC et la SNI, dans le but de faciliter l’accès au logement aux agents dudit ministère. Autant pour les logements d’astreinte à l’intérieur du pays que pour l’accès à la propriété foncière et immobilière en général », a-t-il plaidé. Non sans évoquer l’exhumation de la Direction des greffes pour un meilleur suivi de la carrière des greffiers. Une réaction de l’exécutif est attendue !

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop