dimanche,18 avril 2021
AccueilDerniers articlesGabon: le Symiga, à l'heure du renouveau

Gabon: le Symiga, à l’heure du renouveau

Les membres du Syndicat des mines et de l’industrie du Gabon (Symiga) avaient rendez-vous au cinéma le Manga Comilog pour leur assemblée générale ordinaire de fin de mandat. Au terme de ces travaux qui se sont déroulés du 19 au 20 décembre 2020, plusieurs rénovations ont été apportées à cette force syndicale en présence remarquée de la Confédération syndicale des travailleurs du Gabon (CSTG) à laquelle est affiliée.

L’assemblée générale ordinaire de fin de mandat du bureau du Syndicat des mines et de l’industrie du Gabon (Symiga) tenue du samedi 19 au dimanche 20 décembre 2020 aura permis d’insuffler une nouvelle dynamique. En effet, placée sous le thème « un syndicat agile qui s’adapte au contexte », cette rencontre grandeur nature a été présidée par Camille Mombo Mouelé, Président de la Confédération Syndicale des Travailleurs du Gabon «CSTG ». 

Plusieurs activités ont été menées durant ces deux journées charnières pour les syndiqués. Lors de la première journée, il s’est principalement agi de faire un état de fonctionnement via l’exposé sur la thématique « dialogue social » et la présentation du bilan moral et financier de l’exercice écoulé. C’en est suivie l’adoption des bilans du bureau sortant avant les travaux en commission. La seconde journée, quant à elle, a abouti à la validation du rapport général de l’assemblée et de l’élection du nouveau Secrétaire Général. 

Au terme des votes, c’est Aymar Kissegori qui a été plébiscité par ses pairs pour conduire, à nouveau, le Symiga. Présent à la clôture des travaux, Camille Mombo Mouelé s’est dit satisfait du dénouement de cette assemblée générale ordinaire. « Une organisation a un programme. Je tiens à saluer l’initiative des premiers responsables de cette organisation pour avoir respecté les dispositions statutaires pendant les 3 ans. C’est donc des enseignements qui nous réjouissent […] Il faut penser à l’avenir. Nous adapter aux nouvelles donnes »,a indiqué le Président de la Confédération syndicale des travailleurs du Gabon. Un nouveau vent souffle donc chez les miniers.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Bestheinfusion