mardi,20 avril 2021
AccueilA La UneGabon: le SNEC laisse planer le spectre d’une année blanche à l’Université...

Gabon: le SNEC laisse planer le spectre d’une année blanche à l’Université Omar Bongo

Conscient de l’absence criante des mesures sanitaires devant favoriser une reprise apaisée des cours à l’Université Omar Bongo (UOB), le Syndicat national des enseignants-chercheurs et chercheurs de l’université Omar Bongo (SNEC-UOB) a annoncé, le mardi 23 février 2021 que les cours ne reprendront pas. Autant dire que l’année s’annonce blanche pour les étudiants qui y sont inscrits.

Le Snec-UOB a, dans un courrier adressé à l’exécutif, exigé l’amélioration des conditions d’apprentissage. La mise en place d’un protocole sanitaire qui serait un gage de sécurité pour les usagers du temple du savoir dont la population estudiantine est évaluée à 35.000 âmes. Faute de quoi, aucune poursuite d’activités académiques n’est envisageable. 

« Le Snec-UOB, habité par la volonté de respecter strictement les mesures gouvernementales dans le cadre de la lutte anti-Covid19, n’entend pas intégrer les salles de classe et amphithéâtres pour lancer l’année académique 2020-2021 », a clairement indiqué Mathurin Ovono Ebe, président du Snec-UOB. 

Il s’agit entre autres de l’augmentation des capacités d’accueil qui passeraient de 8 000 à 45 000 places pour respecter la distanciation physique dans les salles de classe et amphithéâtres, la mise à disposition de thermo-flashs et gels hydro-alcooliques à l’entrée de chaque salle de classe et amphithéâtre, le port du masque obligatoire et enfin, la mise en place d’une plateforme d’enseignement à distance (e-learning).

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Bestheinfusion