vendredi,17 septembre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: le SMIG toujours à 80 000 FCFA

Gabon: le SMIG toujours à 80 000 FCFA

Ecouter cet article

Au Gabon, comme dans plusieurs pays de la sous-région qui respectent les conventions internationales, notamment les recommandations de la Conférence de l’Organisation internationale du Travail (OIT), le Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) est fixe. Mais contrairement aux rumeurs qui le placent à 150.000 FCFA, la vérité est qu’il est toujours maintenu à 80.000 FCFA tandis que le Revenu minimum mensuel (RMM) jalonne désormais à 150.000 FCFA.

Si les autorités gouvernementales en tête desquelles les Premiers ministres Feu Issozet Ngondet et Julien Nkoghe Bekale, ont longtemps laissé planer la rumeur selon laquelle le Salaire minimum interprofessionnel garanti qui correspond au salaire de base minimum obligatoire, serait augmenté, il n’en est rien. Aucun élément juridique n’a, en tout cas, germé dans ce sens depuis 2009 et l’annonce faite par Ali Bongo Ondimba, aux lendemains de son accession au pouvoir.

Dans la pratique, seule l’existence d’une convention collective permet à un employeur de verser à son employé un montant supérieur. À défaut, le solde ne saurait varier. Aussi, conformément au décret n° 127/PR/MTEPS du 23 avril 2010 fixant le Revenu minimum mensuel (RMM) en République gabonaise, cet agrégat qui comprend le SMIG et des primes, a, quant à lui, été majoré à 150.000 fcfa. Et ce, pour tout salarié exerçant pendant 40 heures de travail hebdomadaire. 

Ainsi, ce n’est pas le SMIG mais le RMM qui est à 150.000 FCFA. Une nuance indispensable, tant la confusion autour de ces deux notions a longtemps été source de conflits. Certains salariés estimant être roulés dans la farine par leurs employeurs. Il revient dès lors au Gouvernement de se hâter à formaliser le passage du SMIG à 150.000 FCFA car le contrat du Travail est de moins en moins valorisant. Gageons que le Code du travail réformé en voie de promulgation saura intégrer ces avancées tant espérées.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Enami Shop