mercredi,20 octobre 2021
AccueilA La UneGabon: le Sénat interpelle le gouvernement sur la prise en charge des...

Gabon: le Sénat interpelle le gouvernement sur la prise en charge des personnes vivants avec le VIH

Ecouter cet article

Le vendredi 1er octobre 2021 a marqué la rentrée parlementaire et l’ouverture solennelle de la première session ordinaire de 9 mois. Lors de son discours de circonstance, la présidente du Sénat, Lucie Milebou Aubusson, a évoqué plusieurs sujets d’actualité, dont celui de la prise en charge en charge des personnes vivant avec le VIH Sida au Gabon.

C’est en présence de la présidente de la Cour Constitutionnelle, du président de l’Assemblée nationale, du Premier ministre et des membres du gouvernement, des vénérables sénateurs, entre autres, que Lucie Milebou Aubusson épouse Mboussou, a déclaré ouverte, la première session ordinaire de 9 mois du Parlement. Occasion pour cette dernière de revenir longuement sur la situation des personnes vivant avec le VIH et d’autres maladies endémiques. 

Ainsi, la présidente du Sénat a tenu à attirer l’attention du Premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda, sur la prise en charge de ces concitoyens. « La préoccupation de la lutte contre le coronavirus, ne devrait pas nous faire oublier nos engagements pour la prise en charge d’autres pathologies, à caractère endémique », a indiqué Lucie Milebou Aubusson épouse Mboussou. 

Elle a particulièrement pointé du doigt la prise en charge des personnes vivant avec le VIH (PVVIH). « Je voudrais prendre pour exemple celle des malades porteurs du VIH Sida, et de ceux atteints des cancers, dont la fourniture en médicaments, reste un souci majeur, en particulier, lors de la rupture de la chaîne de soins, source bien souvent d’un réaménagement du protocole de traitement inadapté. Ces maladies ne devraient pas être oubliées, et ces patients condamnés », a-t-elle dit. 

Laissez votre commentaire

Enami Shop