mercredi,8 décembre 2021
AccueilA La UneGabon : le secteur douanier en proie à de nombreux «dysfonctionnements»

Gabon : le secteur douanier en proie à de nombreux «dysfonctionnements»

Ecouter cet article

Réuni autour du ministre de l’Economie et des Finances Jean-Marie Ogandaga ce jeudi 9 janvier à l’immeuble Arambo, les représentants de l’administration douanière accompagnés des syndicats de ladite administration, ont assisté à la remise du rapport d’audit de ce secteur pilier de notre économie. Entre « dysfonctionnements, lourdeurs administratives et absence de professionnalisme de certains commissionnaires en douane », le rapport a révélé bien des maux dans ce secteur important

Lancé le 18 février 2019 afin notamment, de mettre un terme aux récriminations faites à l’encontre des commissionnaires agréés des Douanes, l’audit du secteur douanier a permis de mettre en lumière bien des maux. En effet, ce rapport remis au ministère de l’Economie et des Finances, a mis en exergue de nombreux dysfonctionnements dans la chaîne logistique, en tête desquels « l’absence de compétences pour le traitement efficient des demandes d’agréments du Comité consultatif ». 

Si ce premier aspect apparaît comme un frein au développement d’un des piliers du recouvrement des recettes fiscales, il n’est cependant que la partie immergée de l’iceberg qui contient également des « lourdeurs relatives au temps nécessaire à la mainlevée des marchandises du fait de la présence de plusieurs intervenants sur la chaîne  logistique ». Outre ces deux aspects, le rapport d’audit souligne également « l’absence de professionnalisme de certains commissionnaires en douane ». 

Loin d’être les seuls maux de cette administration,   « le communautarisme dans les relations commerciales et l’absence de localisation de nombreuses sociétés » apparaissent aussi comme un frein pour une meilleure récolte des ressources fiscales. Dans ce contexte, l’administration douanière qui bien au delà de son rôle fiscal, joue à la fois un rôle économique, dissuasif et incitatif, se retrouve gangrenée par ces dysfonctionnements qui freinent la croissance économique. 

Bien que le rapport ait fait des recommandations allant dans le sens d’une plus grande transparence, la mise en œuvre de « la nouvelle politique de gestion et d’encadrement de ce secteur d’activité » paraît délicate, tant les acteurs de ce secteur ont pris des habitudes ancrées dans l’inconscient collectif. Néanmoins, l’implémentation du système Sydonia World, pourrait apporter un début de solution. 

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop