mardi,24 novembre 2020
Accueil A La Une Gabon: le secteur des télécoms, grand bénéficiaire du Covid-19

Gabon: le secteur des télécoms, grand bénéficiaire du Covid-19

Bien que les entreprises spécialisées dans les technologies et les TIC prévoient un ralentissement et une baisse de leurs revenus en raison du COVID-19 comme on peut le lire dans un récent rapport de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), celles-ci devraient néanmoins être les grandes bénéficiaires de cette crise. Au Gabon, les principaux acteurs de ce secteur devraient notamment profiter de la hausse des appels vidéo, appels téléphoniques ou encore de l’augmentation de l’utilisation de l’internet haut débit à domicile, pour voir leurs chiffres d’affaires croître. 

Déjà avec des performances consolidées en 2019 comme le souligne la dernière note de conjoncture sectorielle élaborée par les services de la direction générale de l’économie et de la politique fiscale (DGEPF) qui révèle entre autres, que le nombre total d’abonnés au téléphone s’est situé à 3 millions de clients en hausse de 0,5%, ou encore que le nombre d’abonnés à internet haut débit a progressé de 6,5% en glissement annuel, le secteur des télécommunications devrait encore afficher des performances solides en 2020.

Alors qu’il affichait un chiffre d’affaires en hausse de 8,2% à 223 milliards de FCFA en 2019, ce secteur devrait largement profiter de la crise sanitaire actuelle, qui a modifié les habitudes de consommation et de communication. En effet, comme ça été le cas à travers le monde, le confinement au Gabon et les nombreuses mesures restrictives imposées par le gouvernement, ont favorisé l’éclosion de méthodes de travail et de communication jusquelà quasi inconnues. 

Dans ce contexte, le télétravail individuel ou par visioconférence, qui nécessite très souvent des outils adaptés (Skype, Zoom, Teams, Slack, Google Drive, Hangouts…) qui à leur tour, nécessitent une connexion haut débit, devrait permettre de booster ce segment (internet haut débit) qui avait déjà enregistré une hausse de 6,5% en 2019. Dans un tout autre contexte, le nombre d’abonnés à l’Internet GSM qui affichait une baisse de 8,4% en 2019, devrait également remonter en flèche. 

C’est donc la somme de tous ces éléments, qui souligne le caractère essentiel des NTIC en ces temps de Covid-19, qui amène à penser que cette activité des télécommunications, qui se caractérise désormais par la connexion des principaux centres urbains à la technologie 3G/4G et un taux de pénétration autour de 95% grâce au déploiement de la fibre optique, devrait connaître un regain de croissance en 2020. 

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion