lundi,3 octobre 2022
AccueilActualitésSociétéGabon: le Samu social gabonais bien plus qu’un outil de prise en...

Gabon: le Samu social gabonais bien plus qu’un outil de prise en charge médicale

Ecouter cet article

Le jeudi 18 juillet 2022, le Coordinateur général du Service d’aide médicale d’urgence (SAMU) social gabonais, le Dr. Wenceslas Yaba a servi de guide aux représentants des médias venus s’enquérir du mode de fonctionnement au sein des différents sites à caractère social de ladite structure à Libreville. Une visite qui a permis aux acteurs de la presse de toucher du doigt les efforts consentis par les Samusocialisés engagés dans cette noble cause.   

C’est dans le cadre de la vulgarisation de leurs offres de services gratuits pour les populations démunies que le Coordinateur général du Samu social gabonais a conduit les hommes des médias dans 5 de leurs sites à travers le Grand Libreville. Au siège social sis au quartier Derrière la prison, les acteurs des médias ont parcouru le Pool statistique. Une véritable banque à données chiffrées d’où sont issus les rapports d’activités des interventions des équipes en transports médicalisés.

La visite s’est poursuivie  à Pompidou où est érigé le Centre pour enfants abandonnés qui hébergent plusieurs nourrissons qui sont remis à la charge du Samu Social gabonais sur instruction du Parquet de la République. Preuve du sérieux qu’incarne cette structure d’aide sociale qui ne se limite pas qu’à apporter des soins gratuits aux patients et ce, gratuitement. Un axe qui s’inscrit dans sa mission humanitaire qui consiste à ramener le sourire aux lèvres de celles et ceux qui se sentent délaissés. 

Dans la même veine, les équipes de journalistes et caméramen ont pu se rendre au Centre d’hébergement dédié aux personnes âgées vulnérables. Situé au quartier Sotega dans le 2ème arrondissement, cet outil de lutte contre l’âgisme et les discriminations y inhérentes ne cesse de recueillir des pensionnaires pour une durée déterminée bien que certains y vivent depuis plusieurs années. Au Centre de néonatalogie de la Cité Mebiame, ce sont des équipes médicales qualifiées qui ont tour à tour aiguillonné la presse.

Des modes de prises en charge d’urgence au remplacement de couveuses selon l’âge, les représentants de la presse locale ont tâté du doigt la gratuité desdits services qui, habituellement, coûtent les yeux de la tête. D’ailleurs ce modèle social est unique dans toute l’Afrique. Cette rencontre s’est achevée au sein de l’entrepôt du Samu Social où sont stockés une variété de produits pharmaceutiques et matériels biomédicaux destinés à faciliter leur action au profit des nécessiteux.

Au terme de cette activité indispensable à la mise en lumière de ce qui se fait de mieux dans le secteur de la santé dans notre pays depuis 5 ans, le Dr. Wenceslas Yaba a rappelé le double enjeu. « Il était important qu’on vous montre qu’au Samu social, c’est possible de prendre en charge gratuitement des enfants sous couveuses, très peu de gens connaissent l’aspect social et toutes les actions solidaires que nous menons . Et cela n’est possible que  grâce au soutien du Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba », a conclu le Coordinateur général du Samu social.  Une action saluée par la presse qui s’est dite prête à en faire écho auprès des populations.

Lyonnel Mbeng Essone
Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x