mercredi,8 décembre 2021
AccueilA La UneGabon : le RPM invite les populations à déjouer toute tentative de...

Gabon : le RPM invite les populations à déjouer toute tentative de diversion de la part du pouvoir

Ecouter cet article

Après les événements qui ont alimenté la psychose dans l’opinion ces derniers jours, consécutifs notamment aux informations relayées sur les réseaux sociaux, par des individus dénonçant des vagues d’enlèvements d’enfants dans la capitale et même à l’intérieur du pays, le Rassemblement pour la patrie et la modernité dirigé par Alexandre Barro Chambrier, a tenu à condamner la communication « désinvolte, maladroite et catastrophique » du gouvernement qui a concouru à mettre le feu aux poudres, dans un communiqué signé de son secrétaire exécutif, Faustin Bilie Bie Essone. In extenso ledit communiqué. 

« Depuis quelques jours l’actualité est rythmée par des informations annonçant ici et là des enlèvements d’enfants au sortir des écoles et dans les rues, notamment à Libreville. Ainsi, une psychose généralisée a gagné les populations.

Cette psychose a atteint des proportions inquiétantes, dans l’après-midi du vendredi 24 janvier 2020, avec des barricades érigées dans certains quartiers populaires de Libreville, des lynchages suivis de mort d’hommes, de fouilles et de  caillassage de voitures.

Ces réactions,  sont le résultat de la faillite du pouvoir qui, comme le Président du RPM l’avait récemment dénoncé, n’arrive pas à assurer correctement la mission régalienne de sécurisation des personnes et des biens. 

A travers une communication désinvolte, maladroite et catastrophique, le pouvoir use de menaces et d’intimidation au lieu de rassurer la population en prenant à bras le corps les appréhensions, les craintes de nos concitoyens et en mettant diligemment en œuvre les mesures idoines.

Les gabonaises et les gabonais n’ont plus confiance aux institutions établies. Ce qui, depuis un certain temps, pose la question de leur légitimité. 

Les réactions de ces derniers jours constituent donc la réponse que les populations donnent au phénomène tant décrié des crimes rituels qui les étouffent depuis des années et dont les adeptes, commanditaires comme exécutants, sont rarement identifiés et inquiétés.

Dans ce contexte, le RPM, qui lutte pour l’instauration  d’une véritable démocratie, d’un Etat de droit et d’une autre gouvernance au Gabon, ne saurait admettre que s’instaure dans notre pays une justice populaire avec sa cohorte de dérapages pouvant l’entraîner dans une spirale de violences aux conséquences incalculables pour le vivre ensemble et la paix.

Le RPM demande, en conséquence, aux gouvernants d’assumer pleinement leurs responsabilités en cessant de banaliser la situation et de se défausser sur d’imaginaires manipulations qui viendraient on ne sait d’où. A ce sujet, le RPM, face à la gravité de la situation, s’étonne, une fois de plus, du mutisme, du flottement qui nous édifie chaque jour sur le vide qui caractérise désormais le sommet de l’Etat. 

Enfin, le RPM, tout en exhortant les populations gabonaises à la vigilance, les invite à déjouer toute  tentative de diversion de la part du pouvoir.

Fait à Libreville, le 25 janvier 2020

Le Secrétaire Exécutif

Faustin Laurent BILIE BI ESSONE »

Laissez votre commentaire

Gabon Media Timehttp://gabonmediatime.com
Gabon Media Time est un site d'actualité dont le slogan est " A l'heure de l'info". Nous entendons réinventer l'actualité en ligne gabonaise et sous régionale.
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop