lundi,21 septembre 2020
Accueil A La Une Gabon: le RPM déplore «le maintien du couvre-feu devenu contre-productif»

Gabon: le RPM déplore «le maintien du couvre-feu devenu contre-productif»

La déclaration de politique générale du premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda aura été l’occasion pour les honorables députés de s’interroger sur la gestion de la crise sanitaire liée à la Covid-19. C’est le cas du député Jean Robert Goulongana qui lors de son intervention, s’est interrogé sur le maintien de certaines mesures restrictives notamment le couvre-feu qui semble désormais contre productif. 

Intervenant au nom du groupe parlementaire des non-alignés, regroupant à la fois les cinq députés du Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM) et ceux d’autres formations politiques de l’opposition, à l’exemple de l’Union nationale (UN), l’honorable Jean Robert Goulongana s’est d’entrée de jeu insurgé contre le nonrespect des dispositions de la Constitution. Il a, pour ce faire, fait observer que ce discours de politique générale intervenait 3 jours après les délais prescrits par la loi, malgré le rafistolage opéré par la Cour Constitutionnelle

Le parlementaire s’est par la suite appesanti sur la crise sanitaire qui a eu un impact indéniable sur la situation socioéconomique du pays. A cet effet Jean Robert Goulongana s’est étonné du maintien du couvre-feu qui selon lui est devenu « contre-productif, alors que le gouvernement ne cesse de se féliciter d’une tendance à  la baisse des personnes contaminées au Coronavirus, avec des chiffres de guérison supérieurs aux cas actifs ».

Selon le point du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon sur la situation épidémiologique du pays, les chiffres des contaminations ces derniers jours tendent à conforter l’idée d’une baisse des contaminations qui devrait normalement aboutir à la levée du confinement et autres mesures restrictives désormais inappropriées.  . 

D’ailleurs, le député du RPM a relevé que pendant que le gouvernement semble tenir mordicus le maintien des mesures sur la riposte, la situation économique et sociale continue d’empirer.  « Le contre-coup des mesures prises a davantage dégradé le quotidien des Gabonais », a relevé Jean Robert Goulongana. La montée du chômage, la cherté de la vie, les difficultés d’accès à l’eau potable, l’accès à un logement décent, des soins de santé de qualité, un système scolaire fiable, un réseau routier praticable en toutes saisons devraient dès lors être la priorité du gouvernement. 

 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Street 103 Gabon Gmt