dimanche,5 décembre 2021
AccueilDerniers articlesGabon : le RPM demande des éclaircissements sur la gestion de l’or

Gabon : le RPM demande des éclaircissements sur la gestion de l’or

Ecouter cet article

Le Rassemblement pour la patrie et la modernité ( RPM) s’est prononcé à l’occasion de sa traditionnelle réunion du Conseil exécutif sur l’épineuse et sensible question de la gestion des richesses aurifères. Une polémique née d’une lettre adressée par le Coordinateur générale des affaires présidentielles Noureddin Bongo Valentin au directeur de la Société équatoriale des mines (SEM) pour précisait-il, une « Études sur le secteur aurifère »

La volonté affichée du palais présidentiel de garder un oeil sur l’industrie aurifère du Gabon qui trouve son origine dans une adresse de Noureddin Bongo Valentin, Coordinateur des affaires présidentielles à David Ossibadjouo directeur général de la (SEM) a provoqué moult interrogations. Le Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM), mouvement politique de l’opposition fait partie de ceux qui inquiets, sont montés au créneau en affublant du statut de scandal, cette initiative de la présidence. Pour le RPM, le fait « que le fils du président donne instruction au responsable de la SEM de procéder à une étude sur le développement de l’industrie aurifère  en plus d’entreprendre un partenariat avec la société Africa Finance Corporation (AFC) pour la réalisation d’une carte géologique » n’est ni plus ni moins qu’un « Scandal » s’est-il insurgé raison pour laquelle il demande « des éclaircissements sur le scandale autour de la gestion des richesses aurifères ». 

LIRE AUSSI: Gabon : que cache la prise en main de Noureddin Bongo sur l’or du pays ? 

Le Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM) estime qu’une telle initiative ne saurait émaner de la présidence de la République au regard de la présence et de l’existence d’un ministère qui possède tous les leviers et les moyens pour assurer ce type d’étude. Le RPM s’est donc dit étonné de ce que « la politique sur le développement de la filière aurifère soit désormais définie à la présidence de la République en lieu et place du ministère des mines, compétent et mieux outillé en la matière » a expliqué Alain Michel Mombo Le porte-parole du RPM. 

C’est en raison de toutes ces incohérences et ce flou autour de cette décision du palais présidentiel que le RPM d’Alexandre Barro Chambrier a exigé « plus de transparence dans un secteur caractérisé par une très grande opacité… au nom du peuple englué dans la pauvreté et la misère ». Dans le même esprit et pour répondre à cette volonté de transparence, Barro Chambrier et les siens ont demandé des « éclaircissements sur les quantités d’or produites,  la cartographie de l’exploitation de l’or, les entreprises opérant dans le secteur, la part de l’or dans le Produit Intérieur Brut (PIB) » a t-il conclu.  

Laissez votre commentaire

Gabon Media Timehttp://gabonmediatime.com
Gabon Media Time est un site d'actualité dont le slogan est " A l'heure de l'info". Nous entendons réinventer l'actualité en ligne gabonaise et sous régionale.
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop