mercredi,22 septembre 2021
AccueilDerniers articlesGabon: le rôle de l’ingénierie dans le développement durable au coeur de...

Gabon: le rôle de l’ingénierie dans le développement durable au coeur de l’édition 2021 de la journée mondiale

Ecouter cet article

Ce jeudi 4 mars 2021, le Gabon, à l’instar de plusieurs pays, a célébré la 2ème journée mondiale de l’ingénierie sous le thème Bâtir un monde en bonne santé: l’ingénierie pour une planète saine. Une célébration en ligne conduite par l’Unesco et présidée par le ministre en charge de la Recherche scientifique, Pr. Patrick Mouguiama Daouda, qui a permis d’édifier les convives sur la contribution de l’ingénierie dans la préservation de l’environnement et d’aborder la problématique liée à la formation des ingénieurs, la réduction des inégalités femmes/hommes au Gabon. 

Proclamée en 2019, la Journée mondiale de l’ingénierie pour le développement durable vise à sensibiliser les Etats et les populations sur le rôle de l’ingénierie dans la préservation de l’environnement. C’est aussi l’occasion de célébrer et rendre hommage aux hommes et aux femmes qui contribuent au monde moderne par leurs réalisations et inventions technologiques. La célébration en ligne de Libreville a porté sur la présentation du Rapport de l’Unesco sur l’ingénierie, la contribution de l’ingénierie dans la préservation de l’environnement et l’anticipation des risques de catastrophes naturelles au Gabon ainsi que la formation des ingénieurs. 

Le rapport de l’Unesco présenté par la sous-directrice générale pour les sciences exactes et naturelles à l’Unesco, Shamila Nair-Bedouelle, place  l’ingénierie au centre du développement du monde. Il rappelle aux Etats comment répondre aux défis de l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD) conformément à l’Agenda 2063 de l’Union africaine (UA). Il met en évidence des programmes technologiques actuels dont l’intelligence artificielle, le big data, entre autres. Selon la présidente de l’association des ingénieurs, Gisèle Laure Eyang Ntoutoume, l’ingénierie est un impératif pour le développement de la société. « Il ne peut y avoir développement sans les sciences de l’ingénierie », a-t-elle affirmé, non sans inviter les autorités à penser à former la relève au sein de la jeunesse gabonaise. 

Et en parlant de formation qui a également constitué l’objet des échanges ce mercredi 4 mars lors de la célébration virtuelle, les Etats africains ont été exhortés à promouvoir les métiers d’ingénierie auprès notamment des jeunes et particulièrement chez les jeunes filles. L’objectif étant de briser les stéréotypes, de réduire les inégalités femmes/hommes existant dans le domaine pour aboutir à une évolution de la profession favorable aux ODD.

Laissez votre commentaire

Enami Shop