mercredi,28 octobre 2020
Accueil A La Une Gabon : le représentant-résident du FMI chez Nkoghe Bekale

Gabon : le représentant-résident du FMI chez Nkoghe Bekale

Reçu par le Premier Ministre Julien Nkoghe Bekale ce mercredi 20 novembre 2019 à l’immeuble du 20 décembre, Marcos Poplawski-Ribeiro représentant-résident du Fonds Monétaire International (FMI), a fait « le point sur la situation macroéconomique actuelle et sur les programmes conclus entre le Gabon et le FMI ». Il s’est agit au cours de cette rencontre, d’évaluer les avancées réalisées par le pays dans l’optique de s’adjuger les deux dernières tranches de crédit dans le cadre du MEDC. 

Très attendu après le séjour sous haute pression de Roger Owono Mba à Washington pour les assises des assemblées annuelles de la Banque mondiale et du FMI, le  décaissement  des deux dernières tranches de crédit dans le cadre du MEDC, est pour l’heure gelé. Ainsi, pour évaluer la possibilité pour le fonds de poursuivre cet accord portant sur un montant de 642 millions de dollars, Marcos Poplawski-Ribeiro représentant-résident du Fonds Monétaire International (FMI) a été reçu par Julien Nkoghe Bekale. 

Lire aussi: Gabon: le FMI durcit les conditions de décaissement des deux dernières tranches du MEDC 

En effet, il s’est agit pour le Premier ministre au cours de cette rencontre, de rassurer le partenaire sur le suivi des réformes engagées dans le pays depuis de nombreux mois, et qui devraient à moyen terme favoriser une très attendue reprise économique. Très au fait de l’actualité économique du pays, Marcos Poplawski-Ribeiro n’a pas manqué de souligner que « des progrès importants ont été réalisés », marqués par une activité économique qui reprend son souffle, et une croissance qui devrait osciller autour de 3,8% en 2020. 

Lire aussi: Gabon : le FMI prescrit des «mesures vigoureuses et des réformes profondes pour améliorer la gouvernance» 

Si pour l’heure l’institution de Bretton Woods ne semble pas disposée à accorder au Gabon les deux dernières tranches de crédits dans le cadre de l’accord signé en juin 2017, Marcos Poplawski-Ribeiro s’est toutefois voulu rassurant en indiquant « la conclusion des quatrième et cinquième revues du programme est sur la bonne voie ». C’est donc une petite victoire pour les autorités, qui restent néanmoins dans l’expectative.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion