Gabon: le renouvellement d’une partie des membres du CESE effectif

© D.R

Les membres des différentes structures associatives, se sont rendu le samedi 23 juin 2018 dernier, à l’esplanade arrière de la primature, pour le scrutin destinée à renouveler les membres du Conseil économique, social et environnemental (CESE). Une élection selon Jean-François Obiang, le Coordonnateur général, libre et transparente qui n’a souffert d’aucune contestation.

L’ élection destinée à renouveler le bureau du CESE, organisée le samedi dernier, c’est déroulée sans aucun souci, selon le Coordonnateur général de ladite élection. «Nous avons voulu d’une élection rigoureuse. Et au regard de la fluidité, la transparence, la sécurité, la liberté du choix qui ont régné tout au long de ce processus électoral, on peut affirmer sans aucun doute que ce scrutin s’est déroulé dans des meilleures conditions », a-t-il indiqué à nos confrères du quotidien l’Union.

En effet, c’était pas moins de 300 candidatures pour le compte de 160 structures associatives réparties en trois groupes à savoir les Organisations non gouvernementales (ONGs) et associations, celui des syndicats des travailleurs et des syndicats des employeurs des professions libérales et des artisans, qui ont participé à ce scrutin, le tout pour 66 places au sein du CESE.

Pour les organisateurs en charges de ce scrutin, qui a pour l’occasion mobilisé les composantes de la société civile gabonaise, cette élection n’a constitué « aucune zone d’ombre d’un point de vue général. Ce d’autant plus que tous les dépouillements étaient publics en présence de tous les candidats », ont-ils déclaré à nos confrères.

Un modèle d’élection rarement vécu à grande échelle dans nos pays africain et plus encore dans notre pays le Gabon. Des élections libres et démocratiques qui ne souffriraient d’aucune contestation et dont les résultats reflètent le choix des électeurs.

Laissez votre commentaire