Gabon: le programme Piscca 2018 signe un protocole de financement avec l’ONG Ogooué Labs

© GMT

Le service de Coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France, a signé ce jeudi 14 juin 2018, un protocole de financement avec l’ONG Ogooué Labs, au titre du programme PISCCA (Projets innovants des sociétés civiles et coalitions d’acteurs) 2018, portant sur l’accompagnement technique de l’Ecole 241, liée aux métiers du numérique. Une cérémonie qui s’est déroulée dans les locaux de ladite structure sis à l’Ancienne Sobraga.

La signature du protocole de financement liant l’Ambassade de France à l’incubateur Ogooué Labs, intervient selon le Conseiller de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France au Gabon, Bernard Rubi, à la suite du processus de sélection des projets au titre du programme PISCCA pour l’année 2018. «Le projet porté par l’incubateur Ogooué Labs sur lequel nous nous engageons aujourd’hui, est un excellent exemple de ce que nous souhaitons faire à travers la mise à disposition de financement au titre du programme PISCCA. Il s’agit d’un projet qui touche au numérique, aux technologies de l’information et de la communication», a-t-il indiqué.

Le président fondateur de l’ONG Ogooué Labs, et initiateur du projet ECOLE 241 retenu lors de cette sélection, Sylvère Boussamba, n’a pas manqué d’exprimer toute sa reconnaissance. «En plaçant votre choix sur le projet ECOLE 241, vous avez décidé de contribuer de façon significative et efficace au développement de l’économie numérique au Gabon, à la formation d’une génération de professionnels qui amélioreront l’offre de service numérique au Gabon d’une part, mais aussi permettre la création de nouvelle richesse d’autres part», a-t-il déclaré.

En effet, ce projet qui s’inscrit dans le cadre du développement de l’économie numérique, contribuera à former tous les six mois un peu plus de 40 professionnels du numérique notamment des développeurs d’applications web et mobile, des spécialistes de la gestion de la production et de la consommation des données et des spécialistes du marketing digital.

Souhaitant plein succès à l’Ecole 241, Bernard Rubi n’a pas manqué d’assurer aux dirigeants de ce projet, leur disponibilité en toute circonstance. « Nous sommes à vos côtés et partageons votre enthousiasme. Cet enthousiasme partagé qui fait le succès des cafés numériques tous les mois à l’Institut français du Gabon » a-t-il conclu. 

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire