Gabon: le procureur de la République fait fermer le No stress

Club No Stress © D.R

C’est à l’occasion d’un contrôle de routine effectué le samedi 16 février dernier, dans plusieurs boîtes de nuit et snack bar du quartier Louis dans le 1er arrondissement de Libreville, qu’une délégation du Parquet de la République a procédé à la fermeture de la boîte de nuit No stress. Cette structure très prisée par les amoureux de la nuit ne disposerait pas, selon plusieurs sources judiciaires, de l’agrément nécessaire à l’exercice de ce type de commerce.

GABON LIBREVILLE

C’est dans la nuit du samedi 16 au dimanche 17 février dernier qu’une délégation du Parquet de Libreville que conduisait le procureur de la République a procédé à la fermeture du club No Stress. La raison évoquée par cette autorité judiciaire serait l’exploitation de ladite structure en toute illégalité.

« Ils n’ont  pas de documents nécessaires à l’exercice de ce type de commerce en République gabonaise » précise une source proche du Parquet de Libreville qui a requis l’anonymat. Si pour l’heure le procureur n’a fait aucune communication officielle, il revient à la rédaction de Gabon Media Time, que plusieurs structures ont été contrôlées et des arrestations ont eu lieu le week-end dernier, lors de cette descente de la délégation du Parquet de la République.

Laissez votre commentaire