Gabon: le prix du pain reste inchangé…pour l’instant

Réunis autour du Directeur général de la Concurrence et de la Communication (DGCC) Emmanuel Eyeghe Nze ce lundi à Libreville, boulangers et commerçants ont fini par trouver un consensus sur le prix du pain. Ainsi, entre concessions des uns des autres notamment sur le prix et la chaîne d’approvisionnement, les deux parties sont parvenues à un accord temporaire. 


Face à la pénurie de pain qui secoue le quotidien des consommateurs depuis lundi dernier, la Direction générale de la Concurrence et de la consommation (DGCC) a décidé de trouver un consensus. Ainsi, sous la houlette de son Directeur général Emmanuel Eyeghe Nze, cet organe du ministère de l’Economie a décidé de réunir commerçants et boulangers afin d’évoquer cette problématique. 

En effet, réunies pour un débat qui s’annonçait et qui a été houleux, les différentes parties ont livré leurs points de vue. Si les boulangers semblaient de prime abord inflexibles sur le prix en raison notamment du coût d’approvisionnement de la farine nécessaire à la fabrication de ce produit d’appel pour les commerçants, ils se sont résolus à courber l’échine sous certaines conditions.

Quant aux commerçants, ils ont finalement accepté de prendre le pain au prix de 115 Fcfa, sous réserves de la signature écrite de cet accord. Satisfait au terme de ces échanges qui ont abouti à une sortie de crise, Emmanuel Eyeghe Nze a insisté sur le fait que ce dossier est sur « la table du gouvernent et pourra examiner le problème de la parafiscalité ». 

En définitive il s’agira pour les commerçants d’acheter au prix de 115 Fcfa la baguette auprès du boulanger, qui lui, s’est engagé à reprendre les invendus de ces derniers. Cette solution bien que temporaire, devrait permettre aux populations, à l’État, aux commerçants et aux boulangers de se satisfaire, le temps de trouver une solution définitive.

Laissez votre commentaire