Gabon: le Premier ministre réaffirme la mise sous bon de caisse des fonctionnaires

Trésor public © D.R

Au cours de son discours à l’attention des représentants du G20, qu’il a prononcé, le jeudi 5 juillet dernier, le Premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet a expliqué le bienfondé de la mise en place par son gouvernement, de mesures de redressement des finances publiques. Ainsi, il a entre autre, confirmé la mise sous bon de caisse des fonctionnaires à compter de cette fin de mois de Juillet.

C’est l’une des mesures fortes prises par le gouvernement mais aussi l’une des plus contestées. La mise sous bon de caisses des agents publics à compter de cette fin de mois de juillet sera bel et bien effective selon le premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet. Il l’a confirmé lors de sa récente rencontre avec les représentants du G20 à son cabinet sis à l’Avenue Jean Paul II, dans le 2ème arrondissement de Librevile.

Déclinant à la fois le Plan de Relance de l’économie (PRE) ainsi que ses retombées futures et justifiant les mesures d’austérités prises par son gouvernement lors du Conseil des ministres du 21 juin dernier, le chef du gouvernement a indiqué que  «la masse salariale annuel représente une enveloppe de 710 milliards de Fcfa. C’est un poste de dépense très lourd pour le budget de l’Etat qui représente près 59% des recette fiscale». Fort de ce constat, la maîtrise de la masse salariale poursuit-il est «incontournable».

C’est dans cette optique, que le gouvernement a décidé de la mise sous bon de caisse des fonctionnaires dès la fin du mois de juillet pour permettre d’assainissement «du fichier des agents de l’Etat. Parce qu’il faut que nous soyons fixés sur la présence réelle des agents au poste pour lequel ils sont payés», a précisé Emmanuel Issoze Ngondet. 

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire