jeudi,25 novembre 2021
AccueilA La UneGabon: le premier bureau de l'Ordre national des sages-femmes installé par Guy...

Gabon: le premier bureau de l’Ordre national des sages-femmes installé par Guy Patrick Obiang Ndong

Ecouter cet article

Les sages-femmes du Gabon viennent de clôturer un chapitre important de leur histoire. Ce mercredi 20 octobre 2021, le ministre de la Santé, le Dr. Guy Patrick Obiang Ndong, a procédé à l’installation officielle du premier bureau de l’ordre national des Sages-femmes du Gabon (ONSFG). Un organe qui a pour mission d’encadrer juridiquement la profession, et la protection des intérêts moraux des sages-femmes.  

C’est dans la salle multimédia du Centre hospitalier universitaire mère-enfant fondation Jeanne Ebori (CHUMEFJE), que cette cérémonie d’installation du premier bureau de l’Ordre national des sages-femmes du Gabon s’est déroulée. En présence du Représentant résident du Fonds des nations unies pour la population (UNFPA), Keita Ohashi, de la Présidente de l’Association nationale des Sages-femmes du Gabon (ANSFG), Anita Ikogou et de plusieurs responsables des formations sanitaires, Rachel Mboumba ép. Ibinga Koula, présidente élue de l’OSFG a officiellement pris ses marques.

Cette dernière a été érigée le 10 juillet dernier à la tête du Conseil national de l’ordre des sages-femmes après avoir remporté une élection avec 350 voix face à ses deux concurrentes. Rachel Mboumba ép. Ibinga koula a promis veiller au bon fonctionnement de l’Ordre et à l’amélioration des compétences des sages-femmes. « J’appelle au professionnalisme des unes et des autres afin que nous prenions un nouveau départ dans cette belle aventure qui est la pratique de sage femme. Que chaque femme jouisse de son droit de recevoir les meilleurs soins possibles durant la grossesse et l’accouchement », a-t-elle lancé.

Le ministre de la Santé a quant à lui invité les sages-femmes à une prise de responsabilité « dans la gestion des structures sanitaires, dans la mise en œuvre du projet eGabon-SIS (Système d’informations sanitaires) et surtout, dans l’amélioration de l’accueil et de l’offre de soins aux parturientes ». Il a par ailleurs souligné l’impérieuse nécessité de réguler la corporation et la profession de Sage-femme au Gabon, « notamment en matière de formation par la mise en place du système LMD (Licence-Master-Doctorat) ». 

Notons que le Bureau est composé de sa présidente, d’une secrétaire générale, d’une trésorière et de 9 conseillères en charge chacune d’un domaine précis au sein de l’Ordre national des sages femmes du Gabon.

Laissez votre commentaire

Enami Shop